Ciné

Publié le 20 septembre 2015 | par Mr Méchant

0

Afflicted

Il y a tout juste deux ans sortait Chronicle, excellent found footage où une bande d’amis se retrouvaient avec des super pouvoirs jusqu’à ce que l’un d’eux déjante et décide de mettre la ville sans dessus dessous. Ici on reprend à peu près la même formule avec deux potes qui partent faire le tour du monde tout en mettant régulièrement à jour leur blog pour tenir informés leurs proches de ce qu’ils font. L’un d’eux a failli passer l’arme à gauche, ce qui justifie ce tournage, à l’inverse de certains films du genre où l’on se demande bien pourquoi ils filment plutôt que se barrer en courant. Qui plus est les gars sont sportifs et ont bien prévu de suer, d’où l’ajout de GoPro afin de rendre le tout plus immersif, en particulier lors des plans en vue subjective. Faut dire que les deux réalisateurs et scénaristes, et , avaient entre leurs mains un scénario qui tenait sur un coin de table et force est de constater qu’ils nous le font vite oublier grâce à une recherche assez poussée en matière de scènes d’action. On n’a pas l’impression de voir constamment la même chose, ce qui est l’essentiel pour qu’un found footage prenne vie, à l’inverse de ceux qui usent en boucle des mêmes jump scares, devenant très vite soporifiques. Afflicted mélange aussi bien des moments simplement jubilatoires (les passages où Derek découvre peu à peu ses pouvoirs) qu’ avec des plans bien gores (Derek qui découvre qu’il a faim…) ou encore d’autres mélangeant bagarre et parkour (sans oublier quelques séquences angoissantes). Ajoutons à cela une quantité savamment dosée d’effets-spéciaux (étonnamment spectaculaires pour une aussi maigre production) et c’est le jackpot pour une bobine qui n’aurait très bien pu être qu’un énième copié-collé surfant sur une vague d’argent facile. Oui, Afflicted va bien plus loin, venant même empiéter sur le mythe du vampire, ce qui apporte un vent de fraicheur en cette période de found footage orientés démons, esprits ou zombies. Même la dernière séquence, pourtant facile, sera un pur moment de plaisir pour qui aimerait posséder ce genre de pouvoirs (en plus d’être une porte ouverte à une éventuelle suite). A noter qu’il vous faudra attendre quelques secondes de générique de fin pour profiter d’une séquence additionnelle très convenue mais pas désagréable.
Afflicted réussit à prouver qu’une bonne direction, une photo soignée, un montage dynamique, de bons effets-spéciaux, de bonnes idées et des acteurs impliqués peuvent pallier un concept éculé et un scénario filiforme. Gore, brutal, mené tambour battant, il enchaîne les scènes sans jamais tourner en rond ni faire retomber la pression et va au-delà de la performance à la Youtube comme l’on aurait pu le croire. En plus le personnage principal affronte les forces de police ainsi que le GIGN en plein Paris, alors pourquoi ne pas y jeter un oeil ?

Afflicted Mr Méchant

En bref...

4


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Horreur, Fantastique, Thriller
Réalisation : Derek Lee, Clif Prowse
Scénario : Clif Prowse, Derek Lee
Bande-originale : nc
Durée : 85 min
Année de production : 2013
Sortie pays d'origine : 27/01/2015
Sortie française : nc
Certification US : R
Certification FR : nc
Budget : 318.000$
Box-Office : 121.179$
Production : Téléfilm Canada, Panorama Films, Automatik Entertainment
Récompenses : 5 victoires & 6 nominations.
Pays : Canada
Site Web : nc
Langue originale : Italien, Anglais, Français
Titre original : Afflicted
Distribution : Derek Lee, Clif Prowse, Michael Gill, Baya Rehaz
Synopsis : Le voyage autour du monde de deux amis prend une tournure effrayante après leur rencontre avec une femme à Paris.
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Feed with such ID does not exist
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

    • We cannot display this gallery