Actualités

Publié le 6 septembre 2012 | par Mr Méchant

0

CineKIOSQUE et SlashersHouse se rencontrent pour une collection ciné

CineKIOSQUE.com, le site qui vous catalogue toute la VOD et SlashersHouse.com (nous quoi), avons décidé de vous faire une petite collection cinématographique.
On l’a baptisé « au bord du gouffre » car cette sélection de personnages sur la corde raide rappellent très bien l’image de Scottie sur l’affiche de Vertigo. Ils s’enfoncent dans des abysses sans fin, et l’on ne sait guère s’ils vont s’en sortir, où s’y échouer.

Vous la retrouverez ici http://bit.ly/QokQET

Body Double vient faire écho à Vertigo puisque le personnage principal est lui-aussi sujet à une phobie, il est claustrophobe. Ça l’handicape chaque jours, mais lorsqu’il sera témoin de l’assassinat d’une jeune femme, ses peurs auront besoin d’être affrontées à un moment ou à un autre. Chef d’oeuvre de Brian De Palma, Body Double semble être une suite logique à Blow Out, autre thriller du maître se déroulant dans le milieu cinématographique. Attention ! De grands moments d’angoisse en perspective !

Chromosome 3 est l’un des plus dérangeants de David Cronenberg, et certainement celui qui vous marquera le plus. Flippant, atroce, on ne peut que vous le recommander.

Uwe Boll rencontre le succès critique ! Une chose que beaucoup refusent d’accepter, mais pourtant le génie du nanar frappe fort avec un scénar aux petits oignons. Rampage c’est LA surprise !

La dernière maison sur la gauche, c’est le revenge-movie qui a révélé Wes Craven. Perle du genre, il vient se ranger aux côtés de I Spit On Your Grave. Violent, extrême, la femme pourchassée devient celle qui traque et fait payer ses tortionnaires.

Summer of Sam, c’est la pellicule inattendue de Spike Lee, qui passe du film de société au thriller extrême. On retrouve néanmoins le brassage de cultures, cher au réalisateur, avec en plus un John Leguizamo, acteur trop souvent au second plan, qui se paie sa tête d’affiche et montre tout son potentiel. Un film caniculaire et sulfureux.

Lady Vengeance c’est l’autre bobine du réalisateur Park Chan-wook, qui aime lorsque les gens rendent la monnaie de la pièce. Un must absolu pour ceux qui ont aimé Old Boy et souhaitent voir sa version féminine.

Bug exploite quant à lui l’hallucination de drogués persuadés que des insectes se promènent sous leur peau. Réalité ou fiction ? William Friedkin signe là un film passionnant dans l’issue est incertaine, porté par une Ashley Judd sublime.

A l’intérieur nous plonge lui dans la peau d’une jeune femme enceinte attaquée chez elle par une folle qui veut lui voler son enfant. 1h30 de terreur menée tambour battant, satisfaisant aussi bien l’amateur de gore que celui de sensations fortes. Julien Maury et Alexandre Bustillo ont prouvé que la France pouvait elle-aussi faire de grands films d’horreur.

Tags:


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong.
    Instagram token error.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    53 67 bill Finale
  • Derniers articles