Ciné

Publié le 7 mai 2011 | par Mr Méchant

1

3 histoires de l’au-delà (Saam gaang)

Le recueil déceptif.

(Date de sortie cinéma : 25 juin 2003 – Date de sortie DVD : 1 janvier 2008 – Titre original : Saam gaang)

Depuis plus d’une décennie l’Asie ne cesse de nous étonner en matière d’épouvante, nous offrant un regard neuf sur ce genre qui était amplement dominé par les Etats-Unis, mais tournant sans cesse en rond.
Quoi comme meilleure idée de compiler trois moyens métrages, venus de Corée, de et de Honk Kong pour mieux nous représenter ces nouvelles visions ?

Le premier métrage, Memories, nous propose de suivre l’histoire d’un homme dont la femme a disparu. Il devra se livrer à une chasse dans sa mémoire pour tenter de se rappeler ce qu’elle a pu devenir.
La seconde, The Wheel, nous emmène dans le folklore Thaïlandais, où les conteurs d’histoires plus ou moins fortunés, se livrent une guerre des classes, certains pouvant se payer de belles marionnettes, et d’autres devant se contenter de porter des masques pour faire leurs représentations.
La troisième, Going Home, nous raconte l’histoire d’un policier qui vient d’emménager dans un immeuble avec son jeune fils. Peu après il disparaîtra. Tentant d’entrer chez son voisin qui lui parait suspect, ce dernier le retiendra prisonnier. Médecin devenu fou, il s’occupe de sa femme, morte depuis trois ans, mais ne semblant vieillir, persuadé qu’elle reviendra à la vie grâce à la médecine chinoise.


Si sur le papier, l’idée de mélanger ces trois cultures pouvait être bonne, elle l’est en revanche beaucoup moins une fois portée à l’écran. Le premier métrage ne se distingue qu’assez peu, n’apportant rien de nouveau, sinon un montage bordélique. Ça pompe Memento, sauf que pendant 39 minutes le fatras est incompréhensible, hormis durant la dernière (et si l’on a tout compris dès les premières minutes, l’ennui est encore plus mortel). Les chutes c’est sympa, mais c’est mieux quand le reste présente de l’intérêt, or là c’est la traversée du désert. Sans compter que finalement, cette fin tant attendue, elle n’est pas si terrible…
Le second métrage tombe plus bas, tentant de nous faire découvrir un folklore Thaïlandais, et surtout un mythe qui n’a encore jamais été mis en scène, j’ai nommé le « vaudou ». Quoi ? Ça a déjà été utilisé 10000 fois et même dans Dogma ils tournent ça en ridicule ??? Oh bah merde, mince quoi moi qui trouvait ça bien…
Le troisième en revanche, alors que le spectateur a déjà regardé sa montre plusieurs fois, nous scotche littéralement. Bon ok c’est accentué par la nullité des deux précédents, mais sincèrement il est d’une ingéniosité réellement efficace, maîtrisé de A à Z, servi par des acteurs crédibles (dont Eric Tsang, vu dans Shaolin Basket, ainsi que , vu dans Seven Swords), et s’offrant une pléiade de plans tous plus subjuguants les uns que les autres. L’histoire est poignante, tient en haleine, on reste concentré, et pas un instant on ne s’ennuie. Jusqu’à la dernière minute nous sommes crispés, redoutant la façon dont tout cela va se terminer.


Bref, 3 histoires de l’au-delà est une production bancale, qui si elle partait d’une bonne intention s’est complètement perdue en cours de chemin. Comment espérer conquérir en proposant pour commencer deux histoires supra-chiantes ? Honnêtement c’est par respect pour ces cultures que je suis allé jusqu’au bout, ce qui finalement aura payé, mais il y aura fort à parier que le spectateur occasionnel coupera la bande en plein milieu, sauf s’il s’est endormi.
Il est également dur de croire que seuls ces deux premiers métrages aient été disponibles en Corée et en , ou alors l’éditeur les a choisi en fonction de leurs réalisateurs et non parce qu’il les avait vu.
Le constat est amer, mais si un jour vous tombez sur la galette, n’hésitez pas à regarder au moins le dernier métrage. Et si la curiosité vous tente à ce point et que vous voulez vous faire votre propre opinion, vous pourrez toujours regarder les deux autres, mais vous aurez été prévenus.
Pour conclure, les amateurs de films à sketches ou de cinéma asiatique seront franchement déçus par cette compilation boiteuse, voire unijambiste. Les autres n’auront que peu envie de découvrir un peu plus ce cinéma, tout du moins s’ils ne vont pas jusqu’au dernier métrage.
Mention spéciale pour le duo Eric Tsang/ qui nous servent une interprétation à la hauteur de leur huis clos.

[rating:4]

3 histoires de l’au-delà (Saam gaang) Mr Méchant

Note finale

Pour conclure, les amateurs de films à sketches ou de cinéma asiatique seront franchement déçus par cette compilation boiteuse, voire unijambiste. Les autres n'auront que peu envie de découvrir un peu plus ce cinéma, tout du moins s'ils ne vont pas jusqu'au dernier métrage.

2


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Horreur, Fantastique
Réalisation : Peter Ho-sun Chan, Jee-woon Kim, Nonzee Nimibutr
Scénario : Matt Chow, Jo Jo Yuet-chun Hui, Kim Jee-woon, Nitas Singhamat
Bande-originale : nc
Durée : 140 min
Année de production : 2002
Sortie pays d'origine : 12/07/2002
Sortie française : 25/06/2003
Certification US : R
Certification FR : U
Budget : nc
Box-Office : 2.425.000$
Production : B.O.M. Film Productions Co., Applause Pictures, Cinemasia
Récompenses : 6 victoires & 15 nominations.
Pays : R.A.S. chinoise de Hong Kong, Thaïlande, Corée du Sud
Site Web : nc
Langue originale : Cn, Anglais, Coréen, Chinois, Thaï
Titre original : 3 Extremes II
Distribution : Hye-su Kim, Bo-seok Jeong, Suwinit Panjamawat, Leon Lai
Synopsis : Trois réalisateurs de trois pays différents (La Corée du sud, la Thaïlande, et Hong Kong), trois histoires de fantômes, trois visions de l'au-delà :Souvenirs met en scène Sung-Min, un homme marié, atteint d'une soudaine amnésie et qui ne retrouve plus sa femme.La Roue raconte l'histoire d'une malédiction qui frappe Kru Tong, un marionnettiste.Et Chez nous se concentre sur l'enquête que mène un policier veuf pour retrouver son fils et sur la découverte qu'il fait dans un appartement.
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


3 histoires de l'au-delà - Bande-annonce

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    43 Penny-Dreadful-Coffret-News-Front land_mine_goes_click_mod Frankenstein-Created-Bikers-Trailer
  • Derniers articles