Ciné

Publié le 30 mars 2013 | par Mr Méchant

0

Berberian Sound Studio

Toby Jones

S’il y a bien qui divisera le public, ce sera Berberian Sound Studio. Pourtant il a un protagoniste plutôt attachant. Petit homme bedonnant âgé de la cinquantaine, introverti, timide, engagé dans un autre pays et n’ayant que pour correspondant que sa mère, il suscite immédiatement de l’empathie auprès du spectateur. Puis il a cette passion dans son métier qui fascine, mais c’est exactement qu’est le point de rupture entre les publics. D’un côté les personnes amoureuses de cette époque révolue des techniques d’enregistrement vintage seront instantanément envoutés par l’oeuvre, tandis que les autres s’ennuieront, que cela soit dit. Dommage, car Berberian Sound Studio est une bobine indispensable, si l’on s’intéresse un tant soit peu à ce que l’on ne voit pas au cinéma, à savoir les hommes de l’ombre, ceux dont la plupart du temps on ne lit pas le nom au générique, et qui sont néanmoins des magiciens, anonymes. Par dur également de voir la parenté qu’a le film avec des produits signés De Palma, en particulier Body Double pour son protagoniste faible, et bien-évidemment Blow Out, où l’on retrouve toute cette minutie enivrante, un mélange de chefs d’oeuvre qui font irrémédiablement de Berberian Sound Studio un autre chef d’oeuvre, et cela c’est sans s’attarder sur l’interprétation de qui est tout simplement saisissante tellement il s’empare de son personnage.
Chose qu’il faudra aussi souligner, le film est un pur giallo, à savoir un film d’exploitation à l’italienne (d’où le fait que le film prenne place en Italie et soit presque entièrement en italien), assimilé au ou polar. C’est donc une double immersion, celle dans les coulisses et celle dans un genre qui peu à peu revient à la mode, même s’il peine à s’imposer, chose qui devrait changer grâce à cette bobine.
Berberian Sound Studio se classe parmi les perles de cette année 2013, et si les ambiances suffocantes et anxiogènes vous plaisent, foncez, vous aurez le plaisir de découvrir une boucherie faite de légumes.

Italia

Berberian Sound Studio Mr Méchant

En bref...

4.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Drame, Horreur, Thriller
Réalisation : Peter Strickland
Scénario : Peter Strickland
Bande-originale : Broadcast
Durée : 92 min
Année de production : 2012
Sortie pays d'origine : 31/08/2012
Sortie française : 03/04/2013
Certification US : NOT RATED
Certification FR : nc
Budget : nc
Box-Office : nc
Production : Warp X, Illuminations Films
Récompenses : 15 victoires & 13 nominations.
Pays : Allemagne, Royaume-Uni
Site Web : nc
Langue originale : Anglais, Italien
Titre original : Berberian Sound Studio
Distribution : Toby Jones, Cosimo Fusco, Antonio Mancino, Fatma Mohamed
Synopsis : 1976 : Berberian Sound Studio est l'un des studios de postproduction les moins chers et les plus miteux d'Italie. Seuls les films d'horreur les plus sordides y font appel pour le montage et le mixage de leur bande sonore. Gilderoy, un ingénieur du son naïf et introverti tout droit débarqué d'Angleterre, est chargé d'orchestrer le mixage du dernier film de Santini, le maestro de l'horreur. Laissant derrière lui l'atmosphère bon enfant du documentaire britannique, Gilderoy se retrouve plongé dans l'univers inconnu des films d'exploitation, pris dans un milieu hostile, entre actrices grinçantes, techniciens capricieux et bureaucrates récalcitrants. À mesure que les actrices se succèdent pour enregistrer une litanie de hurlements stridents, et que d'innocents légumes périssent sous les coups répétés de couteaux et de machettes destinés aux bruitages, Gilderoy doit affronter ses propres démons afin de ne pas sombrer…
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Berberian Sound Studio - Bande-annonce VOST

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Feed with such ID does not exist
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

    • We cannot display this gallery