Action

Publié le 25 mai 2011 | par Mr Méchant

0

Blood Reich

Bloodrayne, un jeu-vidéo relativement correct, sans être non plus une référence, avait tout de même divertit les joueurs grâce à une histoire sympathique de vampiresse qui bouffait du nazi en pleine seconde guerre mondiale. Un premier film vit le jour, se passant au moyen-âge, puis un second, au Far West, et tous deux étaient immondes. C’est finalement pour le troisième opus, qu’ se décidera à nous ramener en plein troisième Reich, pour coller avec le numéro du film.
Rayne (), justicière suçant le sang des méchants, tente de ramener l’ordre dans une nazie. Au cours d’une attaque où elle tuera un commandant SS (), celui-ci boira accidentellement son sang, le rendant immortel. Aidée par Nathaniel (), le leader de la résistance, ils tenteront de venir à bout du commandant et de son armée, et l’empêcher de propager son pouvoir au reste de l’armée allemande.


Voilà un film que j’attendais avec impatience, mais pas parce que je m’attendais à quelque chose de bon, mais au moins à quelque chose qui ressemble enfin au jeu-vidéo. Le premier Bloodrayne était une merde, le second était complètement con, et celui-ci, bien qu’il remonte légèrement le niveau, n’arrive toujours pas à servir son public. Pourtant la pellicule n’affiche le générique de fin qu’au bout d’1h10, mais ça n’empêche pas qu’on se fait globalement un peu chier. Uwe nous sert une histoire pas foncièrement mauvaise, c’est simplement que les scènes sont mal placées et idiotes. Rayne et ses résistants mènent une guerre, mais elle va au bordel se taper une pute. Cool, on a le droit à une super scène de broute gazon avec des fesses et des nichons, mais what the fuck ?? Pareil, lorsque notre duo Rayne/Nathaniel se fait convoyer pour être servis en pâture à Hitler, ils se mettent à baiser dans le fourgon. On a bien quelques scènes d’actions avec de vraies explosions et du vrai sang (pas de CGI) ainsi que des tripes à l’air, mais soit les séquences sont tournées dans le noir, soit la caméra remue dans tous les sens comme si le cameraman se masturbait en matant le décolleté de Rayne.
Les traits d’humour sont un peu foireux, mais l’on aura tout de même quelques sourires en voyant surjouer comme pas possible son rôle de toubib allemand complètement barge, et également grâce à certaines répliques amusantes (la juive qui trinque en yiddish avec un allemand ou Rayne qui gueule « Guten Tag Mother Fuckers »).


Bref, Bloodrayne: The Third Reich n’est pas un bon film, et s’il n’y avait pas quelques petites choses sympathiques par ci par là je serais tenté de dire que c’est une merde. Boll nous avait surpris avec Rampage ou encore Attack on Darfur, mais il ne semble toujours pas décidé à faire décoller la franchise Bloodrayne, ou alors juste un petit peu, et c’est avec une certaine tristesse qu’on le voit retomber aussi bas. Boll a des fans (si si), mais ça n’est pas cette fois qu’ils seront aux anges avec un plaisir coupable.
Le tout est trop bordélique, l’ est trop absente, il y a trop de parlote, des scènes de cul qui n’ont rien à foutre ici, ça ne fait pas rire (même involontairement) et le final est expédié en deux coups de cuillère à pot, nous poussant à nous demander si Boll avait quelque intérêt, hormis pécuniaire, à nous servir ce nouvel opus.
a la tronche d’un mec qui se fait chier (ou qui a envie d’aller chier) et a autant de talent en Kung Fu que mon hamster, et qui plus est a l’air vraiment idiote avec cet espèce de bonnet hideux façon trappeur canadien (cela dit au bout d’un moment on l’oublie, nos yeux étant concentrés sur ses boobies).
Il ne reste plus qu’à espérer que Blubberella, la parodie de ce Bloodrayne, mais avec une héroïne obèse, nous offre un spectacle jouissif façon Postal et nous fasse oublier ce nouveau dérapage dans la carrière d’Uwe.
Mention spéciale pour , qui tenait la vedette dans Rampage, et qui semble être le seul à s’investir un peu dans son rôle, ainsi que pour , qui elle, est vraiment bonne (au sens figuré), le reste de la distribution se montrant aussi savoureux que de la sueur de fond de caleçon.

[rating:3.5]

Blood Reich Mr Méchant

En bref...

1.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Action, Aventure, Fantastique
Réalisation : Uwe Boll
Scénario : Michael Nachoff
Bande-originale : nc
Durée : 79 min
Année de production : 2011
Sortie pays d'origine : 17/03/2012
Sortie française : nc
Certification US : R
Certification FR : nc
Budget : 10.000.000$
Box-Office : nc
Production : Boll Kino Beteiligungs GmbH & Co. KG
Récompenses : nc
Pays : Canada, Allemagne, États-Unis
Site Web : nc
Langue originale : Anglais
Titre original : BloodRayne: The Third Reich
Distribution : Natassia Malthe, Brendan Fletcher, Michael Paré, Willam Belli
Synopsis : Rayne est en Europe durant la Seconde Guerre Mondiale. Là, elle doit damner le pion à un groupe de nazis impitoyables menés par l'infâme Dr. Mengele, qui a fomenté le sinistre plan de donner l'immortalité à son Führer bien-aimé en le transformant en un croisement entre un humain et un vampire, par le biais de l'injection d'un peu de sang de Rayne....
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Bloodrayne The Third Reich - Bande-annonce VO

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Feed with such ID does not exist
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

    • We cannot display this gallery