Ciné

Publié le 11 février 2013 | par Mr Méchant

1

Celeste & Jesse Forever

Forever ?

Petit chouchou de Sundance et des Independent Spirit Awards, Celeste & Jesse Forever est le bébé intimiste écrit et interprété (et co-produit) par une qui jusqu’ici ne s’était contentée que de seconds rôles, mais dans des productions suffisamment populaire pour qu’elle puisse enfin se mettre plus en avant. Son charisme et son minois aguicheur étant indéniables, on s’attendait évidemment à la voir tôt ou tard avoir sa tête d’affiche, mais ce que l’on soupçonnait moins, c’est que ce petit bout de femme avait des choses à raconter, et pas des moindres. Pas besoin de vous faire un dessin, vous avez compris via les diverses bandes-annonces et synopsis que tout cela traite d’un couple qui divorce mais qui malgré 6 mois de séparation reste indissociable, Celeste et Jesse ne voulant en aucun cas briser l’amitié qui les lie. C’est autour de cela que gravite toute la mécanique du film, un couple ce sont aussi les meilleurs amis du monde, le sexe n’étant pas une fin, d’où l’amour platonique. Malheureusement cette façon d’appréhender les choses est destructrice et n’est autre qu’un miroir aux alouettes, surtout pour Celeste lorsque Jesse lui annonce qu’il attend un bébé avec une autre femme, moment où le film démarre vraiment et laisse place à la solitude et la remise en question de Celeste. Oui, le film se centre beaucoup sur Celeste et ça n’est pas vraiment étonnant puisque c’est le personnage de Rashida, qui suinte l’authenticité, nous faisant l’aimer (Celeste) autant que l’on peut la détester ou simplement la trouver pitoyable. Un choix narratif qui pourrait facilement faire glisser la bobine dans le registre « film de filles », mais non, ça parle à tout le monde, et c’est aussi là que se situe toute la magie de Celeste & Jesse Forever, romantique qui prend le genre à contre-courant, donnant une bouffée d’air frais à un genre qui se calque jusqu’à l’usure totale, tout en n’oubliant pas d’y ajouter une bonne dose d’humour.

Rashida Jones

Au-delà de l’aspect romantique et son co-scénariste ont pris soin de placer un décor baignant dans la culture actuel, que ça soit la mode végétarienne, la surexploitation de licences cinématographiques, le yoga, les icônes pôt/pop-pourries (Bieber, Gaga…), autant d’éléments qui font de la bobine un produit contemporain et une sorte de testament des années 2010 pour les générations futures.
Certes on pourra déceler des ratés dus à un manque d’expérience de ses auteurs, dont notamment un Jesse le plus souvent laissé au second plan et dont finalement on n’apprend pas grand chose, si ce n’est lors d’une altercation qu’elle l’a entretenu pendant qu’il tournait en rond, pas plus, pas moins, et l’on regrette donc que cet aspect n’ait pas été davantage creusé, surtout lorsque le métrage est jonché par instant de passages quelques peu répétitifs et là pour meubler le tout (les divers moments de déchéance de Celeste, notamment, qui tournent autour de la beuverie et de la fumette). Puis il y a le montage, trop conventionnel, mais heureusement contrebalancé par un lot d’acteurs investis, dont un amusant en wannabe-gay-friend.
Celeste & Jesse Forever est donc un produit dans l’air du temps, qui appréhende le couple d’une façon nouvelle, non plus dans sa fondation, mais dans sa conclusion. Pas parfait, l’essai file à vive allure et nous aussi on se sent un peu mal à l’aise lorsque l’on doit quitter ce couple attachant. Communicatif, voilà ce que l’on pourra en dire, et c’est suffisamment rare actuellement au cinéma pour que l’on puisse se permettre de passer à côté d’un tel moment.

Last Kiss

Celeste & Jesse Forever Mr Méchant

En bref...

4


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



  • film streaming

    pour moi je pense que ce film est bien réaliser, certes il y a des trou dans le scénario mais c’est un excellent film. http://www.mistergoodmovies.net

Genre : Comédie, Drame, Romance
Réalisation : Lee Toland Krieger
Scénario : Will McCormack, Rashida Jones
Bande-originale : nc
Durée : 92 min
Année de production : 2012
Sortie pays d'origine : 24/08/2012
Sortie française : nc
Certification US : R
Certification FR : nc
Budget : nc
Box-Office : 3.094.813$
Production : Team Todd
Récompenses : 4 nominations.
Pays : États-Unis
Site Web : http://sonyclassics.com/celesteandjesseforever/
Langue originale : Anglais
Titre original : Celeste & Jesse Forever
Distribution : Rashida Jones, Andy Samberg, Ari Graynor, Eric Christian Olsen
Synopsis : Un jeune couple de divorcés essaye d'entretenir leur amitié de longue date tout en ayant d'autres relations.
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Celeste and Jesse Forever - Bande-annonce VO

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    76 The-Funhouse-Massacre-Front Scare-Campaign-2 Concept
  • Derniers articles