Ciné

Publié le 25 février 2012 | par Mr Méchant

0

Chromosome 3

Toujours enclin à aborder de nouveaux sujets, David Cronenberg, après avoir prouvé son talent en touchant à la génétique avec Rage et Frissons, s’attaque à une nouvelle catégorie de la médecine, à savoir la psychologie, et surtout la supériorité de l’esprit sur le corps. Pourtant, tout au long du film, on pense aux manipulations génétiques, ces sales gosses mutants nous poussant à le croire, alors que la finalité est toute autre, et provoquera une surprise à laquelle on ne se serait jamais attendu. Néanmoins, on ne construit pas une histoire sur un simple effet de surprise, Cronenberg le sait bien, et c’est suivant cette optique qu’il bâtira son oeuvre autour d’un concept horrifique relativement basique, mais cependant diablement efficace. Il nous impose des enfants emmitouflés façon Kenny dans South Park, avec des belles combinaisons fluos façon années 70, et pourtant, ils nous glacent d’effroi tant leurs apparitions sont mises en scène de façon à nous faire craindre ce qui était jusque là le symbole de l’innocence. Ils grognent, ils bondissent, ils tuent.

Bref, Chromosome 3 est une oeuvre stupéfiante, pour ne pas dire traumatisante. Pas besoin d’être une femme enceinte, ni même une femme, car les visions qui nous sont infligées par Cronenberg sont cauchemardesques et le summum arrivera lors de ses dernières minutes, atteignant probablement le paroxysme de tout ce que l’auteur nous aura servi au cours des années.
Autre tour de force du maître, il reproduit ce qu’il avait déjà fait avec Frissons, à savoir imposer une totale nouveauté dans un genre qui tournait en rond. Les réalisateurs se copiaient les uns les autres en servant des tueurs masqués, alors qu’il suffisait d’utiliser des enfants pour nous terroriser, un coup de génie, que d’ailleurs peu auront osé réutiliser, tant le procédé pouvait se montrer risqué.
Chose marquante, la Femme devient nauséabonde, mauvaise au point d’avoir une psyché capable d’engendrer l’, ce qui sera évidemment à mettre en corrélation avec son divorce (syndrome qu’auront connu George Lucas et Steven Spielberg, les poussant à faire quelque chose de similaire avec Indiana Jones et le temple maudit, au grand dam des marmots qui seront allés le voir en salles).
Autre point important, Cronenberg ne dispose plus d’une petite production, et peut enfin prendre un peu plus ses aises, ce qu’il fera en castant deux grands noms, Oliver Reed et Samantha Eggar, mais également en embauchant un compositeur, Howard Shore, alors que ses précédents films utilisaient des musiques libres de droits (cependant les sonorités restent similaires, probablement parce qu’il était encore novice à l’époque, et préférait s’inspirer de ce qui avait déjà été fait plutôt que tenter d’imposer une touche personnelle).
Pour conclure, si les films dépassant toutes les limites de l’épouvante vous plaisent, celui-ci sera à épingler dans votre liste de favoris, tant son climat se montre suffoquant, et allant toujours crescendo. A l’inverse, si vos limites avaient déjà été atteintes avec ses précédentes productions, fuyez, car vous pourriez bien retrouver dans vos cauchemars des scènes en étant issues.
Mention spéciale pour , incarnant la femme malade, et qui malgré un temps assez maigre à l’écran, aura su l’utiliser de façon à nous sublimer par sa terrifiante interprétation.

Chromosome 3 Mr Méchant

En bref...

4


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Horreur, Science-fiction
Réalisation : David Cronenberg
Scénario : David Cronenberg
Bande-originale : Howard Shore
Durée : 92 min
Année de production : 1979
Sortie pays d'origine : 25/05/1979
Sortie française : nc
Certification US : R
Certification FR : nc
Budget : 1.355.000$
Box-Office : nc
Production : Canadian Film Development Corporation (CFDC), Victor Solnicki Productions, Elgin International Films
Récompenses : 1 victoire & 5 nominations.
Pays : Canada
Site Web : nc
Langue originale : Anglais
Titre original : The Brood
Distribution : Oliver Reed, Samantha Eggar, Art Hindle, Henry Beckman
Synopsis : Un psychiatre invente une thérapie révolutionnaire qu'il applique à ses malades. Il n'avait pas prevu les effets secondaires, particulièrement destructeurs...
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Chromosome 3 - Bande-annonce VF

Loading the player...

Chromosome 3 - Bande-annonce VO

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    39 Scare-Campaign-Trl-Front Drive-in-grindhouse-Regis-Duboit-Couverture Concept
  • Derniers articles