Ciné

Publié le 18 juin 2011 | par Mr Méchant

3

Cold Prey 2 (Fritt vilt II)

Norwegian Hospital.

(Date de sortie DVD : 3 novembre 2010 – Titre original : Fritt vilt II)


Le premier Cold Prey a rencontré le succès escompté, et comme beaucoup comptaient dessus, voici le second opus qui vient corriger les erreurs du premier, et faire tout son possible pour hisser la saga au rang d’objet de culte.
Pendant l’hiver 2006, quatre jeunes ont été sauvagement assassinés alors qu’ils faisaient du snowboard. Jannicke (), la seule femme ayant survécu au massacre est transféré dans un hôpital de la région. À son réveil, le lieu est plongé dans l’obscurité et le silence, sans âme qui vive…


Comme dit dans la critique du précédent opus, il fallait attendre celui-ci pour tout décolle vraiment. Le tueur est mort, Jannicke a survécu, et elle ainsi que tous les cadavres ont été emmené à l’hôpital. Miraculeusement (si l’on peut appeler ça un miracle), le coeur de notre tueur se remet à battre et le voilà reparti pour une nouvelle séance de massacre, cette fois-ci avec plus de monde, et cela sans compter les flics qui viendront en renfort.
Enfin Cold Prey se décomplexe, et enfin l’on a droit à de pures séances d’étripages avec une nouvelle fois une réelle puissance, mais encore décuplée. La partie liée au tueur restait en suspend dans le premier, celui-ci n’étant jamais blessé mortellement, mais cette fois-ci pas de doutes, c’est un pur maniaque immortel dans l’esprit de Jason ou Michael Myers. Ne vous attendez pas non plus à un renouveau du genre, car les codes sont réutilisés encore une fois à toutes les sauces, mais placés de façon suffisamment intelligente pour donner un minimum de saveur à la tambouille.
Il en faudrait d’ailleurs peu pour affirmer que le film est un remake officieux d’Halloween 2 tant les ressemblances sont frappantes, que ça soit le milieu hospitalier, la jeune femme forte poursuivie par le tueur qui veut sa peau ou encore l’arrivée d’un Docteur Loomis look-alike alias Monsieur je sais tout.


Bref, Cold Prey 2 est l’exception qui confirme la règle des suites, étant bien meilleur que le premier. C’est mené tambour battant, le gore est là, les traques sont crispantes, en somme de quoi contenter tous les accrocs au genre, mais surtout ceux qui étaient restés sur leur faim lors du premier. Les clichés sont légion, dont l’inévitable tueur qui se réveille en arrière-plan alors que tout le monde le croyait mort, mais , le réalisateur, réussit à nous placer quelques moments d’humour second degré qui collent avec l’esprit global du genre, dont notamment la mémé qui passe au milieu du champs de bataille en disant « j’ai trouvé les toilettes ».
Prenant en partie lieu à l’extérieur de la bâtisse, le climat particulier du premier sera réutilisé, une touche dépaysante unique aux pays nordiques, mais qui ne tardera pas à arriver à son terme, son utilisation nous étant servis à toutes les sauces (30 jours de nuit, Dead Snow…).
Gros point fort, les 10 dernières minutes, renversant les rôles, où la proie deviendra le chasseur et nous offrant un duel au sommet que les amateurs de femmes fortes façon Ellen Ripley ne seront pas prêts d’oublier.
Pour conclure, les fans du genre pourront se délecter de ce steak bien saignant (je m’excuse par avance auprès des végétariens pour cette comparaison) et surtout avoir la suite qui relève le niveau de la saga; niveau qui semble ne pas être conservé dans le dernier opus, une prequel, considérée comme étant bien inférieure aux autres épisodes. Les autres n’y entendront encore pas grand-chose, la farce étant encore trop prévisible, bien qu’il soit sûr qu’ils s’ennuieront moins que lors du premier.
Mention spéciale pour , qui se démarquait progressivement dans le premier film, mais qui fait ici éclater sa rage dans un rôle qu’elle joue à merveille. Un pur délice.

[rating:7.5]

Cold Prey 2 (Fritt vilt II) Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



  • Jako

    Je disais dans ma réponse sur Cold prey I que tous les goûts sont dans la nature. Cela se confirme avec ta critique de Cold prey II, que je trouve cette fois trop surévaluée. Mais encore une fois, tout dépend ce que l’on vient chercher dans ce genre de film.

    Ce qui faisait la réussite du premier volet, à mon sens, était la beauté visuelle du film allié à un froid – sans jeu de mots – réalisme.

    Là, j’ai l’impression que le réalisateur a sacrifié le réalisme au conventionnel, en y mettant un peu plus de ketchup, et en y incorporant les clichés du genre.
    Le coup de on-est-plus-que-deux-avec-un-tueur-très-méchant-qui-nous-pourchasse-mais-on-se-sépare-quand-même : ca va deux minutes! Sans parler du moment où l’héroïne n’a plus qu’à appuyer sur la gachette et zigouiller définitivement le méchant allongé à ses pieds; que fit-elle? : elle se retourne pour aller voir son amie qui l’appelle, et quand elle revient pour tuer le méchant, ah, il est parti le sacripant. Qui plus est en laissant des gouttes de sang qui s’étalent en direction de la montagne… Mais où est-il caché?
    Quant à la fin, cela donne l’impression que le réalisateur s’est rendu compte qu’il ne lui restait plus que 10 mn de pellicule pour conclure. Et là encore, du cliché bien réchauffé, limite fade.

    Même les explications attendues sur le pourquoi du comment des deux opus sont décevantes. Alors qu’un scénario un peu plus fouillé aurait à mon sens donné plus saveur au film, on en reste à l’explication la plus basique.

    Je suis donc personnellement déçu, même si j’avoue avoir passé un bon moment – ce qui est le plus important -, car le visuel et le sens du détail sont toujours présents dans ce volet.

    Une petite moyenne, pour moi.

Genre : Drame, Horreur, Fantastique
Réalisation : Mats Stenberg
Scénario : Thomas Moldestad
Bande-originale : nc
Durée : 86 min
Année de production : 2008
Sortie pays d'origine : 10/10/2008
Sortie française : 09/10/2008
Certification US : NOT RATED
Certification FR : 16
Budget : nc
Box-Office : nc
Production : Fantefilm
Récompenses : 1 nomination.
Pays : Norvège
Site Web : nc
Langue originale : Norvégien
Titre original : Cold Prey 2
Distribution : Ingrid Bolsø Berdal, Marthe Snorresdotter Rovik, Kim Arne Hagen, Johanna Mørck
Synopsis : Pendant l'hiver 2006, quatre jeunes ont été sauvagement assassinés dans les montagnes norvégiennes de Jotunheimen. La seule femme ayant survécu au massacre est transférée dans un hôpital de la région. A son réveil, le lieu est plongé dans l'obscurité et le silence, sans âme qui vive...
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Cold Prey 2 - Bande-annonce VOST

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    9 The-Scopia-Effect-Trailer-Front Scare-Campaign-2 Vendredi-13-Jeu-Friday-Front1
  • Derniers articles