Ciné

Publié le 14 novembre 2011 | par Mr Méchant

0

Ghoulies III

Décidément, les Ghoulies auront été l’antithèse de la baisse de niveau des sagas. Ça n’était cependant pas très dur, partant d’un premier épisode très mauvais et suivi d’un second plus acceptable, mais celui-ci incarne enfin la maturité de la série, qui a trouvé une stabilité et comment contenter un public varié.
Cette fois-ci les bestioles s’invitent à l’université, et comme par hasard, arrivent en plein mieux de la semaine de la farce, au cours de laquelle la confrérie qui aura fait les meilleures se verra remettre un prix. Une bonne excuse pour nos créatures de cumuler les conneries sans se faire repérer.
Différence notable par rapport aux précédents opus, ils ont grandi d’une tête (probablement pour leur permettre des animations plus variées à moindre coût) et ont également gagné la parole, ce qui est plutôt une bonne chose, car ils ne sont plus des faire-valoirs servis à des fins commerciaux, mais bel et bien les grandes vedettes, les secondes étant les culs et les nichons. En somme la production a enfin compris ce qu’il fallait réunir pour faire une bonne d’ pour teenagers des nineties. Et pour coller à cet esprit, et expliquer le pourquoi de la voix des Ghoulies, elle leur a écrit tout un lot de répliques d’une débilité rarement atteinte, oscillant entre celles que l’on peut entendre dans les productions Saban et les films de Schwarzy, ou pour faire plus simple, dans les scénarios de Steven E. de Souza (figurant au panthéon avec les dialogues de Judge Dredd, Commando, Street Fighter, ou encore Running Man). Une blonde tombe à la renverse dans sa douche, ils hurlent « en plus c’est pas une vraie blonde », une nana est le cul en l’air (et à l’air) et ils hurlent « deux ptits pains au lait tous chauds ».


Bref, Ghoulies III est une production légèrement attardée cumulant allègrement dialogues en dessous de la ceinture, scènes de nichons et de défilés de culs, donnant une vision des universités américaines qui serait presque un rêve; imaginez-vous être un héros qui combat des créatures, est le cancre de service, et en plus voit des nibars à longueur de temps, y’aurait presque de quoi faire des tracts pour encourager les jeunes à faire des études supérieures.
En plus de cela on rajoutera quelques effets sympathoches, dont la nana qui se fait aspirer la gueule, le type qui passe par le trou des chiottes, ainsi que certaines perles (pas aussi géniales que Clooney dans Le retour des tomates tueuses, certes…) avec un qui se trimbale durant tout le film avec une casquette verte pomme sur la tronche et prenant constamment des airs ahuris.


Pour conclure, si les Ghoulies ne vous avaient toujours pas convaincu, ils le feront probablement cette fois-ci, surtout si vous aimez le non-sens puéril (qui rappelle aussi un certain Guyver). Pour la énième fois, ceux qui tomberont dessus par hasard vont se demander ce que peut bien être cette chose; la réponse est simple, c’est un nanar sympathique.
Mention spéciale qui revient ENFIN à nos créatures, jubilatoires, et comblant enfin les attentes des spectateurs qui avaient eu le courage de les suivre jusque ici. Qui vient à point à qui sait attendre.

Ghoulies III Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Comédie, Fantastique, Horreur
Réalisation : John Carl Buechler
Scénario : Brent Olson
Bande-originale : Michael Lloyd, Reg Powell
Durée : 94 min
Année de production : 1991
Sortie pays d'origine : 18/09/1991
Sortie française : nc
Certification US : R
Certification FR : nc
Budget : nc
Box-Office : nc
Production : Taurus Entertainment Company, Vestron Pictures
Récompenses : nc
Pays : États-Unis
Site Web : nc
Langue originale : Anglais
Titre original : Ghoulies Go to College
Distribution : Evan MacKenzie, Kevin McCarthy, Eva LaRue, John R. Johnston
Synopsis : Un professeur de faculté ramène les ignobles ghoulies dans son campus, où elles s'échappent et commencent à terroriser tous les étudiants de l'université.
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Pas de photos !

Ghoulies III - Bande-annonce VO

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    9 Night-of-Something-Strange-Front anger-of-the-dead-zombie pre-alpha
  • Derniers articles