Action

Publié le 3 juin 2012 | par Mr Méchant

12

Iron Sky

Iron Sky c’était la grosse attente du moment, car son pitch était quelque chose de si fou qu’il ne pouvait que faire mourir d’impatience tout amateur de ce genre d’excentricités improbables.
Dès le début le film nous impressionne, nous balançant une séquence d’exploration lunaire qui annonce tout de suite la couleur, c’est beau, encore plus beau que les vagues extraits balancés sur la toile ne nous l’avaient fait croire. Cependant si l’affiche nous montre clairement une invasion avec un ciel rempli de vaisseaux nazis, le film n’est pas vraiment ce à quoi on aurait pu s’attendre. On n’a pas l’ démesurée sur laquelle on comptait pas mal, en fait nous sommes davantage devant une légèrement futuriste (ça se passe en 2018), les nazis sont accessoires et sont surtout là pour faire que la farce prenne, mettre en avant à quel point les dirigeants américains sont prêts à collaborer avec n’importe qui pour obtenir le pouvoir, tout comme ceux des autres pays (renvoyant évidemment aux acoquinages durant la seconde guerre mondiale, ainsi que plus récemment). C’est ça Iron Sky, un pamphlet cynique qui tape violemment dans le bide, avec un humour qui fait mouche, alternant entre pince-sans-rire et plus « généraliste », tout en gardant bien à l’esprit que nous sommes quand même venu voir un film d’/scifi, ce que n’oubliera pas la production, nous livrant une bataille finale qui cloue réellement le cul. Elle cloue le cul pour deux raisons, la première c’est qu’elle parce qu’elle est efficace, dynamique, menée tambour bâtant, puis la seconde c’est que pour un budget de 7 millions de dollars une bande petits Européens ont fait quelque chose qui visuellement aurait exigé 250 millions de dollars si Michael Bay avait voulu le faire. Et puis quitte à faire dans la rigolade cette dernière partie s’inspire très largement de Star Trek, histoire de titiller l’âme des Trekkies/Trekkers.

Iron Sky est donc l’exemple parfait de la possibilité de faire un bon film pas cher et qui en fout visuellement plein la gueule.
Son seul réel « problème » c’est qu’il travaille un peu trop de la caboche et du coup l’empêche d’être un vrai blockbuster contemporain. Dans un bon blockbuster on tue les aliens avec un virus informatique, ou alors on zigouille le méchant en l’attachant à une roquette d’avion de chasse, on ne réfléchit pas et on n’essaie surtout pas de rendre son spectateur plus intelligent, puisque c’est le mot d’ordre du cinéma friqué contemporain. En l’état Iron Sky est un blockbuster qui semble tout droit venu des années 60, du cerveau de Jerome Bixby ou Rod Serling, avec ses critiques sévères envers l’état, la guerre, l’intolérance, et allant même jusqu’à plonger vers un nihilisme servi par un final inattendu mais pourtant prévisible…

Un film qui essaie donc de faire coïncider deux types de cinéma dans un seul mais qui, malgré tout le respect que cela inspire, se montre un peu trop bavard, le rendant instable dans sa rythmique, le spectateur comprenant très vite que l’ du film ne se situera qu’à la fin, ce qui est le cas.
Quoiqu’il en soit voilà ses seuls défauts. Certains tenteront de pinailler sur l’acting, mais rassurez-vous, nous sommes loin d’un film de seconde zone, les vrais talents (Udo Kier, Christopher Kirby, Julia Dietze…) étant au top, et les moins expérimentés (Stephanie Paul, la présidente des States) servant un cabotinage collant parfaitement à leur personnage.
Au final un film qui ne plaira peut-être pas à monsieur tout le monde, mais qui aura le mérite de contenter les fans, puisque c’est financé par des fans et réalisé par des fans, pour des fans; en gros « We come in peace, et si vous aimez pas on s’en fout ».

Iron Sky Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



  • Ce film est un coup de génie. 

    Le must aurait été de rajouter une base en forme de faucille et de marteau (à l’image de la base en croie gammée sur la Lune) sur Mars, pour signer un hypothétique 2 avec la vengeance (ou l’invasion peu-importe) de l’URSS.

    • Mr_Mechant

      Le problème c’est que la Terre est détruite à la fin, du coup les soviétiques auraient pas eu grand chose à conquérir… :-/

      • Détruite, détruite, c’est un bien grand mot ! 

        Après un petit hiver nucléaire à la « S.T.A.L.K.E.R. » ou à la « Métro 2033 » les civilisations se relèvent et hop, invasion soviétique !

        La Mère Russie vaincra, Kamarade!

        Hmmm…

        Enfin, ce que j’en dis moi…

        • Mr_Mechant

          C’est pas impossible, mais bon, ayant fait les deux jeux je préfèrerais rester sur Mars que venir me faire chier dans des décombres (sans compter les créatures).

          Sinon le terme « Russie » est à prendre avec des pincettes. Dans le film on parle de nazis et pas d’allemands. Il faudrait donc plutôt parler des « rouges » que des russes (d’ailleurs la planète rouge, quel plus bel endroit pour les soviets ?!).

          • Je sais, mais, je ne crois pas que le cri de ralliement soviétique était « la mère URSS », j’ai, dans mes souvenirs, quelque chose comme « la mère Russie ». Je confonds peut-être avec « la mère patrie » ceci dit. 

            Cependant, les nazis étaient allemands (et encore plus dans le film, puisqu’on n’entend aucun accent italien, ou autrichien), et à cette époque, les allemands étaient nazis. Les nazis n’étaient pas un peuple à part. En cela, je pense que parler de russe pour l’idéologie rouge n’est pas complètement erroné. L’idéologie nazie est « née » en Allemagne (ce qui n’est pas tout à fait exact, par ailleurs) ainsi que l’idéologie soviétique est née en Russie, il est important de le rappeler. Ce serait comme dire que les français royalistes à l’époque de la Révolution n’étaient pas français, mais royalistes. C’est un discours un peu choquant, mais bien ancré dans l’Unheimlich, (en gros, on a beau tricoter la réalité avec du Pathos, les Allemands du Reich ont physiquement existé dans l’évolution historique de l’Allemagne, même si on tente par tous les moyens d’extraire cette portion d’histoire pour n’en faire qu’un excès de folie propre à un seul homme [ce qui est hilarant, soit dit en passant]) cher à notre Lacan nationale.

            Mais, et pour rebondir sur Mars, la planète rouge, il est vrai qu’il n’y a rien de mieux pour notre regretté (?) K. Marx.

            Par ailleurs, une petite idée de l’origine du satellite que l’on voit à la toute fin, passant devant Mars ?

          • Mr_Mechant

            Oui l’idéologie est née en Allemagne, mais dans le film nous avons à faire à des luniens, et non plus des allemands. Des espèces de mecs débiles qui s’ils se pointaient en Allemagne se feraient vite jeter à une armée d’anti-FA. Pour l’accent je pense que c’est surtout dû au fait que les acteurs castés étaient allemands. Faut un minimum de stéréotypes mais pas trop 😉

            Merde je m’étais arrêté juste avant que Mars soit visible ! Le rouge de la planète et la présence d’un satellite rendraient la présence de soviets donc tout à fait possible.
            L’autre message, puisque ça se passe dans le futur, pourrait-être « notre satellite que l’on a mis en orbite autour de Mars il a l’air bien con maintenant que la race humaine s’est auto-détruite ».

          • Bien sûr, bien sûr, quand je dis Allemands, je ne dis pas Allemands contemporains.

            J’ai fait tout ce que j’ai pu pour ralentir l’image, tenter de voir un message dans les ombres de la planète mars, ou encore, de lire quelques hypothétiques inscriptions sur le satellite, rien n’y fait. De plus, je ne reconnais pas le module, donc, impossible de tracer l’origine du matos (je dis ça car les réalisateurs ont pris un soin particulier au design des vaisseaux « satellites » de combat, le dernier doit donc avoir une signification importante).
            Cependant, j’avoue que cela peut juste être un pied de nez à la futilité de la conquête de l’espace si nous ne sommes pas capable de dépasser notre propre avidité à vouloir le maîtriser envers et contre (nous) tous.

            Ça me rappelle ce bon vieux Toynbee, ça… 

          • Bernard Le Quillec

            Bonjour, 

            Il entre en résonnance avec « Docteur Folamour » de Stanley Kubrick. Il n’y aura pas de second épisode, l’humanité étant victime de sa propre bêtise, ce ne sont pas les nazis très grotesques qui représentent la vraie menace pour l’humanité, mais les « bons » qui vont la détruire par cupidité.
            Ce satellite minuscule et insignifiant entrevu autour de mars est l’expression de la futilité dérisoire de l’homme à conquérir l’espace. 

  • gigaset

    Un bon film de SF, mené entre autre par un Otto Goetz que l’on ne voit que trop rarement!

  • Notez aussi ceci: il s’agit du premier film distribué en europe, à avoir véhiculé un message antisémite clair, depuis la seconde guerre mondiale. c’est là qu’il faut s’indigner.

  • J’adore la science fiction, j’adore rire, j’adore la liberté d’expression et je déteste la censure. mais il y a une morale en tout.
    j’ai souvent ris en voyant ce film finlandais, qui a 15 bonnes premiéres minutes puis donne dans le « y a t il un pilote dans l’avion » tarte à la créme.. comme pour dire: attention, on démarre bien , donc le reste est crédible.. et en fait on tombe dans le vulgus et le pouét-pouét au bout de 15 minutes.
    Il faut vous donner d’abord quelques informations importantes vérifiables, afin de pouvoir comprendre ensuite ma critique de ce film, ne m’en veuillez donc pas.

    En Finlande, l’antisémitisme flirte avec tous les niveaux de l’État puisque le ministre finlandais des Affaires étrangères, lui-même, Pekka Marttila, avait refusé de répondre à la question suivante posée début novembre par le Jérusalem Post : Les déclarations du Hez bollah appelant à assassiner Juifs et Israéliens et la négation de l’Holoc auste sont-elles des positions antisémites ? . Les finlandais sont mentalement dirigés, depuis qu’ils ont été envahi par les soviétiques. Toute leur société en a gardé les séquelles, depuis l’école jusqu’au gouvernement. S’ils étaient russes ils voteraient Poutine, et les finlandais ne dénoncent aucunement ce qui se passe en Syrie. En Finlande, il y a en moyenne dix attentats antisémites par mois. Des articles avec des phrases antisémites foisonnent, sans que l’appareil judiciaire n’y fasse quoi que ce soit. Un député finlandais déclare qu’il est impossible d’éradiquer l’antisémitisme en Finlande, tellement il est ancré dans les mœurs. Il ne reste plus que 1500 juifs en Finlande.

    Le film finlandais Iron sky , présente un passage antisémite qui n’est pas un gag parodique. c’est l’habillage complet du film qui a été concu habilement (SF et humour)pour faire passer ce message sérieux aux yeux du scénariste, et meme la dimension la plus importante de ce film, on en a pour démonstration, les thémes musicaux tragiques de fin, qui sont censés donner aux spectateurs la prise de conscience trés sérieuse d’une menace réélle : les juifs. Sans aucun humour ni second degré parodique.
    Un passage antisémite est volontairement introduit, vers la fin, sous la forme d’un homme se jetant dans une bataille de chiffonniers entre émissaires de plusieurs pays pour une énergie nommée l’Hélium 3, et en retirant sa veste, l’homme forme nettement et avec une lenteur appuyée, une étoile de David, tandis que l’hymne américain passe. Ils ont du faire plusieurs prises d’essai pour que l’étoile de David soit bien formée.. Puis les terriens s’entretuent avec des bombes atomiques, sous une musique triste. On a compris à cause de qui. Il ne faut pas être débile pour ne pas comprendre le sens idéologique du scénario créé dans cet unique but. Il ne s’agit pas de petits gags greffés à un film comique ou de sf, c’est l’inverse: c’est une trame idéologique de propagande politique, à sa base scénaristique, autour duquel on a réalisé un film de science fiction pour atteindre la jeunesse qui adore ca, et influencer les esprits, ne soyez pas dupe, et quand on connait la mentalité de la société finlandaise, on comprend mieux les choses.Les répliques anti-américaines primaires et injurieuses sont légion, ainsi que la trame idéologique des négationnistes complotistes du 11 septembre: un vrai Mein Kampf crypto-islamiste sous un joli déguisement. Ce film, digne du film allemand « le juif suss », est un vaisseau spatial atomique finlandais surarmé pour attaquer la jeunesse du monde. D’ailleurs, l’acteur principal masculin n’hésite pas, dans le civil, à se présenter avec un keffieh islamiste autour du cou devant les photographes. je n’aime pas la censure, cela dit, à toute atatque contre la démocratie, il faut une contre attaque, ceci doit etre mis en pleine lumiére, sans se voiler la face,et qu’on ne me jette pas la pierre en me traitant d’antilibertaire .. un film qui montre une étoile de David déguisée, parmi des gens qui se disputent une énergie, dans le scénario, puis qui présente la planète qui péte, est un film antisémite par définition, rentrant dans le cadre des accusations classiques de l’antisémitisme « ju ifs fauteurs de guerre », « ju ifs manipulateurs d’argent  » etc.. pour cela, l’union européenne devrait l’interdire de distribution, comme on a interdit Mein Kampf avec le même contenu idéologique. Je sais que c’est là un combat perdu d’avance. Mais il faut ouvrir la bouche quand il faut. Les deux, Mein Kampf, comme Iron SKy, ont été conçus pour former des esprits. A ce titre, la LICRA devrait saisir la commission européenne des droits de l’homme. Ecrivez à votre député pour faire stopper sa distribution dans la communauté européenne, et faire interdire les vidéos en Europe , je n’aime pas dire cela, mais il faut être ferme pour éviter de nouveaux dérapages antisémites qui risquent de se multiplier dans le cinéma. Les investisseurs, producteurs, et scénaristes d’un tel film doivent prendre leurs responsabilités, y compris le gouvernement finlandais. Qu’auriez vous dit, si Star Wars avait ouvertement véhiculé une idéologie fasciste contre une ethnie raciale ? Que ce serait un excellent film, sans faire aucune critique idéologique ? La liberté, et la paix entre les peuples, c’est un combat de chaque jour. Désolé, aprés avoir vu ce film, j’ai regretté d’avoir ris à quelques gags. Notez aussi ceci: il s’agit du premier film distribué en europe, à avoir véhiculé un message antisémite clair, depuis la seconde guerre mondiale. c’est là qu’il faut s’indigner. J’ai trouvé finalement ce film, puant.

    • Mr_Mechant

      Il faut ouvrir la bouche quand il faut et la fermer aussi lorsqu’il le faut. Iron Sky ne véhicule aucune idéologie antisémite ou raciste, et si c’était le cas d’autres films auraient mérité d’être bannis avant comme American History X ou Inglourious Basterds. Je suis juif converti et j’ai aimé ce film, j’aime les blagues « antisémites » (South Park et cie) tant que ça n’est pas de la cruauté facile. Dans Iron Sky tout le monde est pourri, point barre.

Genre : Action, Comédie, Science-fiction
Réalisation : Timo Vuorensola
Scénario : Michael Kalesniko, Timo Vuorensola
Bande-originale : Laibach
Durée : 93 min
Année de production : 2012
Sortie pays d'origine : 04/04/2012
Sortie française : nc
Certification US : R
Certification FR : nc
Budget : 7.500.000$
Box-Office : 8.135.031$
Production : Blind Spot Pictures Oy, 27 Films Production, New Holland Pictures
Récompenses : 4 victoires & 2 nominations.
Pays : Finlande, Allemagne, Australie
Site Web : http://www.ironsky.net/
Langue originale : Anglais, Allemand
Titre original : Iron Sky
Distribution : Julia Dietze, Christopher Kirby, Götz Otto, Udo Kier
Synopsis : À la fin de la seconde guerre mondiale, un petit groupe nazi s'échappe et part se cacher sur la face cachée de la Lune. Pendant 70 ans, ils construisent une énorme forteresse spatiale avec plein de soucoupes volantes. Mais l'alunissage d'astronautes américains près de la base nazi décide leur Führer à retourner sur Terre pour démarrer le IVème Reich...
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Iron Sky - Bande-annonce VO

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    Insidious-Chapitre-3-Trailer-Front Resident-Evil-Chapitre-final-Pic uwe-boll Some-Kind-of-Hate-Front
  • Derniers articles