Action

Publié le 3 juin 2012 | par Mr Méchant

12

Iron Sky

Iron Sky c’était la grosse attente du moment, car son pitch était quelque chose de si fou qu’il ne pouvait que faire mourir d’impatience tout amateur de ce genre d’excentricités improbables.
Dès le début le film nous impressionne, nous balançant une séquence d’exploration lunaire qui annonce tout de suite la couleur, c’est beau, encore plus beau que les vagues extraits balancés sur la toile ne nous l’avaient fait croire. Cependant si l’affiche nous montre clairement une invasion avec un ciel rempli de vaisseaux nazis, le film n’est pas vraiment ce à quoi on aurait pu s’attendre. On n’a pas l’ démesurée sur laquelle on comptait pas mal, en fait nous sommes davantage devant une légèrement futuriste (ça se passe en 2018), les nazis sont accessoires et sont surtout là pour faire que la farce prenne, mettre en avant à quel point les dirigeants américains sont prêts à collaborer avec n’importe qui pour obtenir le pouvoir, tout comme ceux des autres pays (renvoyant évidemment aux acoquinages durant la seconde guerre mondiale, ainsi que plus récemment). C’est ça Iron Sky, un pamphlet cynique qui tape violemment dans le bide, avec un humour qui fait mouche, alternant entre pince-sans-rire et plus « généraliste », tout en gardant bien à l’esprit que nous sommes quand même venu voir un film d’/scifi, ce que n’oubliera pas la production, nous livrant une bataille finale qui cloue réellement le cul. Elle cloue le cul pour deux raisons, la première c’est qu’elle parce qu’elle est efficace, dynamique, menée tambour bâtant, puis la seconde c’est que pour un budget de 7 millions de dollars une bande petits Européens ont fait quelque chose qui visuellement aurait exigé 250 millions de dollars si Michael Bay avait voulu le faire. Et puis quitte à faire dans la rigolade cette dernière partie s’inspire très largement de Star Trek, histoire de titiller l’âme des Trekkies/Trekkers.

Iron Sky est donc l’exemple parfait de la possibilité de faire un bon film pas cher et qui en fout visuellement plein la gueule.
Son seul réel « problème » c’est qu’il travaille un peu trop de la caboche et du coup l’empêche d’être un vrai blockbuster contemporain. Dans un bon blockbuster on tue les aliens avec un virus informatique, ou alors on zigouille le méchant en l’attachant à une roquette d’avion de chasse, on ne réfléchit pas et on n’essaie surtout pas de rendre son spectateur plus intelligent, puisque c’est le mot d’ordre du cinéma friqué contemporain. En l’état Iron Sky est un blockbuster qui semble tout droit venu des années 60, du cerveau de Jerome Bixby ou Rod Serling, avec ses critiques sévères envers l’état, la guerre, l’intolérance, et allant même jusqu’à plonger vers un nihilisme servi par un final inattendu mais pourtant prévisible…

Un film qui essaie donc de faire coïncider deux types de cinéma dans un seul mais qui, malgré tout le respect que cela inspire, se montre un peu trop bavard, le rendant instable dans sa rythmique, le spectateur comprenant très vite que l’ du film ne se situera qu’à la fin, ce qui est le cas.
Quoiqu’il en soit voilà ses seuls défauts. Certains tenteront de pinailler sur l’acting, mais rassurez-vous, nous sommes loin d’un film de seconde zone, les vrais talents (Udo Kier, Christopher Kirby, Julia Dietze…) étant au top, et les moins expérimentés (Stephanie Paul, la présidente des States) servant un cabotinage collant parfaitement à leur personnage.
Au final un film qui ne plaira peut-être pas à monsieur tout le monde, mais qui aura le mérite de contenter les fans, puisque c’est financé par des fans et réalisé par des fans, pour des fans; en gros « We come in peace, et si vous aimez pas on s’en fout ».

Iron Sky Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Action, Comédie, Science-fiction
Réalisation : Timo Vuorensola
Scénario : Timo Vuorensola, Michael Kalesniko
Bande-originale : Laibach
Durée : 93 min
Année de production : 2012
Sortie pays d'origine : 04/04/2012
Sortie française : 08/09/2012
Certification US : R
Certification FR : 12
Budget : 7.500.000$
Box-Office : 8.135.031$
Production : Blind Spot Pictures Oy, 27 Films Production, New Holland Pictures
Récompenses : 4 victoires & 2 nominations.
Pays : Finlande, Allemagne, Australie
Site Web : nc
Langue originale : Anglais, Allemand
Titre original : Iron Sky
Distribution : Julia Dietze, Christopher Kirby, Götz Otto, Udo Kier
Synopsis : À la fin de la seconde guerre mondiale, un petit groupe nazi s'échappe et part se cacher sur la face cachée de la Lune. Pendant 70 ans, ils construisent une énorme forteresse spatiale avec plein de soucoupes volantes. Mais l'alunissage d'astronautes américains près de la base nazi décide leur Führer à retourner sur Terre pour démarrer le IVème Reich...
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Iron Sky - Bande-annonce VO

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong.
    Instagram token error.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    72 88 poltergeist-Spot-Front What-we-Become-Trl-Front
  • Derniers articles