Ciné

Publié le 22 mars 2011 | par Mr Méchant

2

Le Mytho – Just Go with It

Le mensonge est un vilain défaut.

(Date de sortie cinéma : 23 mars 2011 – Titre original : Just Go with It)

Après un Copains pour toujours assez décevant, puis un Histoires Enchantées trop familial, on espérait revoir dans quelque chose de plus barré, façon Rien que pour vos cheveux, mais il semble hélas que le trublion juif ait décidé non seulement de continuer dans le familial, mais qui plus est couplé au sentimental.
Danny () s’apprête à se marier, mais handicapé par un nez monstrueux, il renoncera à sa femme, surprenant celle-ci se moquant de lui dans son dos. Voulant garder sa fierté, il gardera sa bague au doigt, et se rendra bien vite compte qu’un homme marié séduit bien plus facilement les femmes qu’un homme célibataire. Les années ont passé, Danny est devenu chirurgien esthétique, a maintenant un nez normal, mais continue toujours à utiliser sa bague pour draguer. Au cours d’un soir il tombera amoureux d’une femme, Palmer () qui n’acceptera pas ce mariage et le laissera tomber. Bien décidé à la conquérir, et plutôt que de lui avouer la vérité, il demandera à Katherine (), sa secrétaire, de jouer le rôle de sa femme qu’il compte quitter, auquel viendront s’ajouter les enfants de celle-ci.


Partant plutôt bien, le film nous sert une parodie amusante de Nip/Tuck, enchaînant les gags hilarants, mais l’on se rend vite compte que nous ne sommes pas à proprement parler dans une , mais plutôt dans un vaudeville à l’américaine. Prévisible dés son début, on sait que l’illustre inconnue que convoite Sandler n’aura que peu de place à l’écran, celle-ci étant très vite éclipsée par , la fille après laquelle courent tous les mecs, si l’on en croit ses divers rôles (Polly et Moi, Love Happens).
Rappelant Les femmes de ses rêves avec Ben Stiller, qui tournait autour d’une mécanique similaire à base d’un énorme mensonge, l’histoire ne laisse guère de place à la surprise, mais soit, laissons de côté ce défaut de fabrication. Là où le film pèche, c’est bien plus par son côté familial, qui certes s’il permettra à un large public d’aller le voir, risque fortement de gonfler les amateurs de Sandler. Scènes où Sandler s’attache aux gamins d’Aniston, devient presque leur père en remplissant des rôles que ce dernier n’a jamais tenu, aucun doute, certain(e)s risques par moment de sentir des montées de larmes. Des scènes qui ont certes un effet « mignon », mais étant loin de ce que l’on pourrait attendre d’un film avec l’homme qui attrape des poissons avec ses fesses tout en distribuant de l’houmous.
Et puis, soudain, déboule, et là ça part en délire total. Oui, oui, nous fait délirer. Incroyable, surtout venant d’une femme qui est presque l’incarnation des rôles avec un balai dans le cul. C’est d’ailleurs grâce à elle que l’on devra une partie du sauvetage du film, et Kidman qui sauve une , ça mérite de rester dans les annales.


Bref, Le Mytho s’avère être une assez inégale, où l’humour s’entrelace avec le sentimental et le familial, qui certes si elle s’élève bien au dessus du niveau actuel, n’assure que le minimum syndical. Quelques bons gros fous rires, mais le reste ne se montre que simplement drôle par moment, cumulant les longueurs, surtout dans sa dernière partie, poussant inutilement le film jusqu’à près de 2 heures.
Pour conclure, les fans de Sandler risquent de bouder quelque peu cette , handicapée par une overdose de bons sentiments. Les amateurs de ce genre de farce, et surtout ceux qui ont été déçus par Sex Friends, y trouveront en revanche leur compte, même si la fin est prévisible dés la première demi-heure.
Mention spéciale pour , dans un rôle à contre-emploi, jubilante comme jamais on ne l’a vu auparavant, et c’est finalement elle que l’on aurait envie de draguer, étant égale à elle-même, insipide.

[rating:5]

Le Mytho – Just Go with It Mr Méchant

En bref...

2.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Comédie, Romance
Réalisation : Dennis Dugan
Scénario : Allan Loeb, Timothy Dowling
Bande-originale : Rupert Gregson-Williams
Durée : 117 min
Année de production : 2011
Sortie pays d'origine : 11/02/2011
Sortie française : 23/03/2011
Certification US : PG-13
Certification FR : nc
Budget : 80.000.000$
Box-Office : 214.918.407$
Production : Columbia Pictures, Happy Madison Productions
Récompenses : 5 victoires & 11 nominations.
Pays : États-Unis
Site Web : nc
Langue originale : Anglais
Titre original : Just Go with It
Distribution : Adam Sandler, Jennifer Aniston, Nicole Kidman, Nick Swardson
Synopsis : Pour rester libre et éviter toute forme d’engagement, Danny a toujours prétendu être marié. Mais voilà qu’il tombe amoureux… Désirant se libérer de ce mensonge devenu trop encombrant, il demande à sa fidèle assistante, Katherine, de se faire passer pour son ex-femme. Le problème, c’est qu’à force d’empiler les bobards, Danny ne va pas pouvoir se contenter d’en rester là, et ce sont bientôt les enfants de son assistante qui se retrouvent à faire semblant d’être les siens…L’engrenage infernal est lancé et la situation va vite devenir intenable, d’autant que tout ce petit monde se retrouve pour un week-end mouvementé à Hawaï…
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Le Mytho - Bande-annonce 2 VF

Loading the player...

Le Mytho - Bande-annonce 2 VOST

Loading the player...

Le Mytho - Bande-annonce VF

Loading the player...

Le Mytho - Bande-annonce VOST

Loading the player...

Le Mytho - Extrait - Meatballs VF

Loading the player...

Le Mytho - Extrait - Meatballs VOST

Loading the player...

Le Mytho - Extrait - You Asked For This VF

Loading the player...

Le Mytho - Extrait - You Asked For This VOST

Loading the player...

Le Mytho - Featurette

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong.
    Instagram token error.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    52 The-Herd-Front 1960-s-Horror-Front Dredd
  • Derniers articles