Ciné

Publié le 6 mai 2012 | par Mr Méchant

2

Making oFF

Le DV-Movie nous est constamment servi à toutes les sauces, et par tous les pays, et c’est au tour de la , bon dernier, de venir parfaire le tableau. Connaissant le pays et sa réputation en matière d’, toutes les raisons étaient bonnes pour que la déception nous attende au bout du tunnel, surtout après l’imbuvable Dead Line (autre micro-production distribuée par Emylia), mais cela c’était sans compter sur le trublion Cédric Dupuis, espèce de génie fou furieux qui s’il ne devient pas dans les années futures une référence du genre, le sera avec ce Making oFF qui est en un mot, génial.
Totalement bis, l’oeuvre s’assume, s’autoparodie en marchant sur les traces de La stratégie de l’échec, tout en se moquant du genre, le roulant dans la boue jusqu’à en extraire le meilleur, mélange de gore (les CGI sont aisément discernables mais la violence des coups de marteau nous les font oublier, tout comme c’était le cas dans le Seed d’Uwe Boll), d’obscène et d’humour absurde omniprésent, à la fois tout public et s’enfonçant très souvent au-delà de certaines frontières qui ne seront pas sans rappeler A Serbian Film. Si un crâne perforé par un pénis vous soulevait le coeur, sachez que vous y aurez de nouveau droit, ainsi qu’aux viols de tout ce qui peut être violé, même Loperie le chat.

Ça parait gras comme ça, mais Dupuis signe des dialogues fins et une mise en scène constamment second degré nous ramenant sans cesse sur Terre et nous rappelant que nous sommes là pour nous fendre la gueule, et non dégueuler, point totalement réussi, puisque pendant la quasi totalité de la bobine le spectateur ne pourra s’empêcher de jubiler, s’esclaffer, voire même se lever et sauter de joie devant un tel moment de bonheur. En plus des incessants traits d’humour, des détails se moquant de la télé US font même leur intrusion, les cigarettes étant pixellisées, tout comme les bières, soulignant l’absurdité des censures télévisuelles, car même occultées, les choses restent tout à fait compréhensibles (d’ailleurs les scènes de sexe le sont tout autant, certaines limites ayant quand même été « fixées »).
Aussi antipathique qu’il puisse être, le personnage créé par Dupuis (interprété par Olivier Bureau) devient une sorte de pote serial-killer très maboule et vite attachant (légèrement sosie de Didier Bourdon, tout comme un des acteurs, Mickael Collart, étonnant sosie de José Garcia), une sorte de Ed Wood qui en a plein le cul d’être entouré de cons. D’ailleurs ça pourrait être ça la morale de l’histoire, les amis sont toujours présents mais lorsqu’il s’agit d’obéir ils ne peuvent pas s’empêcher de faire chier. Monde de merde.

PS: bravo au bordel opéré par l’équipe qui en mélangeant les noms a créé une confusion totale. Le réalisateur du film est Cédric Dupuis, mais le personnage de Cédric Dupuis est interprété par . Après Où est Charlie, où est Dupuis ?

Making oFF Mr Méchant

En bref...

4.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



  • Ghassan

    la scene pou il commence a decouper mathieu sa se voit que ses pas une vrais persone c’est un peut merdique mis pour le reste pas tres mauvai

  • Ghassan

    a desaulais j’avais pas vue la scene du chat merd

Genre : Horreur
Réalisation : Cédric Dupuis
Scénario : Cédric Dupuis
Bande-originale : nc
Durée : 78 min
Année de production : 2012
Sortie pays d'origine : 02/05/2012
Sortie française : 02/05/2012
Certification US : nc
Certification FR : 16
Budget : nc
Box-Office : nc
Production : Burdigala Production
Récompenses : nc
Pays : France
Site Web : nc
Langue originale : Français
Titre original : Making Off
Distribution : Céline Berti, Olivier Bureau, Mickaël Collart, Jérôme Thevenet
Synopsis : Cédric Dupuis, rêvant de célébrité, décide de réaliser le plus grand film d'horreur de tous les temps avec ses amis, mais découvrant à ses dépens les joies d'un tournage et d'une équipe non professionnelle, il va dans un excès de colère tuer sa compagne Aline. Suite à ce meurtre, il se rend rapidement compte que désormais il n'a plus d'autre solution que de réaliser son propre documentaire, et va décider d'exécuter toute son équipe, mais en justifiant ses meurtres par la construction scénaristique d'un film (fil conducteur, guest star, rebondissement...).
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Making oFF - Bande-annonce

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    16 30 Punisher-BRD-Front The-Funhouse-Massacre-Quinn
  • Derniers articles