Action

Publié le 9 avril 2011 | par Mr Méchant

9

Mortal Kombat

Affronte ton ennemi.

(Date de sortie Bluray : 1er avril 2011)


Pour ce premier Avril, Metropolitan Filmexport, à défaut de nous faire un poisson d’Avril, nous offre un des plus gros plaisirs coupables de toute une génération. Celui-ci est Mortal Kombat, faisant partie des métrages en première ligne des adaptations de jeux vidéo au cinéma. Retour sur un film aussi culte que controversé.
Le tournoi Mortal Kombat, organisé par le démoniaque sorcier Shang Tsung (), oppose la Terre à l’Outre-monde, une dimension démoniaque. Si les combattants de celle-ci réussissent à enchainer 10 victoires consécutives, ces deux univers ne feront plus qu’un, transformant notre belle planète en enfer. Ils en ont déjà gagné 9. Choisis par Rayden, le Dieu du tonnerre (), Liu Kang (), Sonya Blade () et Johnny Kage () devront mener un combat sans merci pour tenter de protéger la Terre.


, on pourra lui reprocher la saga Resident Evil, mais il faudra bien avouer qu’à partir d’une base sans substance, le jeu n’ayant pas d’histoire, il aura malgré tout réussi à faire un excellent film d’arts-martiaux à l’américaine, ce qui est plutôt rare.
Des chorégraphies superbes (qui oubliera le combat de Johnny contre Scorpion, ou encore celui de Liu contre Sub-Zero ainsi que contre le Reptile ?), et une bande-son hallucinante, orchestrée par George S. Clinton et soutenue par les morceaux entraînants de grosses têtes d’affiche, dont Fear Factory, KMFDM, Juno Reactor, Type O Negative ou encore Orbital, bref on se fout pas de notre gueule. Les effets-spéciaux ne sont pas non plus en reste, surtout pour l’époque, nous offrant des plans larges sur la dimension démoniaque, ainsi que toutes sortes de décors, tous somptueux (pour une production de ce budget). Plus qu’un simple film, certaines de ses répliques devinrent cultes, de même que le fameux rire de Lambert, qu’il s’amusera d’ailleurs à replacer plusieurs fois dans d’autres films, dont Southland Tales.
On pourra reprocher au métrage de ne pas nous présenter les fameuses « Fatalities » du jeu-vidéo, consistant à arracher la tête ou le coeur de son adversaire, mais Anderson était conscient de la réalité des choses, à l’époque les réglementations sur la vente des jeux vidéo n’étaient pas ou peu respectées, et il savait bien que les jeunes présents en salles auraient pour la plupart bien moins de 16 ans (ce qui explique également le manque de gore dans son adaptation de Resident Evil). Anderson contre-balancera ce choix par un autre également judicieux, puisqu’il amputera la quasi totalité des combattants de leurs pouvoirs surnaturels, privilégiant le mano a mano et évitant par la même occasion le ridicule.


Bref, Mortal Kombat n’a pas pris une ride, ses combats se révèlent toujours aussi jouissifs, et même si les dialogues peuvent paraître un peu kitsch (et débiles), ils sont cependant secondaires, et loin de plomber l’oeuvre. D’ailleurs même 16 ans après on continuera à esquisser de légers rictus ci et là.
Pour conclure, ceux qui avaient apprécié le jeu vidéo durant leur adolescence, et qui ont dépensé le plus gros de leur argent de poche dans la borne d’arcade se feront un plaisir de replonger dans cet univers nostalgique. Pour les autres le film ne présentera que peu d’intérêt, la trame et les dialogues étant au ras des pâquerettes, mais s’ils sont amateurs de combats bien foutus ils ne pourront qu’adhérer à ce déluge d’.
Mention spéciale pour , excellent en Liu Kang, que l’on aura hélas que trop peu vu au cinéma, ses autres interprétations étant anecdotiques. Certains l’auront d’ailleurs probablement reconnu lors de son apparition dans Dead or Alive, autre adaptation de jeu vidéo, dans le rôle du pirate qui se fait botter le cul deux fois par les héroïnes.

Côté technique :

Durée : 1h41
Langues : Français/Anglais
Sous-titres : Français
Format Image : 1.78 Format respecté/1920x1080p
Son : Français 5.1 DTS HD Master Audio/Anglais 5.1 DTS HD Master Audio

Suppléments :
Mortal Kombat : L’ commence (Dessin animé : 40 min)
La bande-annonce du nouveau jeu vidéo

[rating:7]

Mortal Kombat Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Action, Aventure, Fantastique
Réalisation : Paul W.S. Anderson
Scénario : Ed Boon, John Tobias, Kevin Droney
Bande-originale : George S. Clinton
Durée : 101 min
Année de production : 1995
Sortie pays d'origine : 18/08/1995
Sortie française : 25/10/1995
Certification US : PG-13
Certification FR : nc
Budget : 18.000.000$
Box-Office : 122.195.920$
Production : New Line Cinema, Threshold Entertainment
Récompenses : 1 victoire & 3 nominations.
Pays : États-Unis
Site Web : nc
Langue originale : Anglais
Titre original : Mortal Kombat
Distribution : Christopher Lambert, Robin Shou, Linden Ashby, Cary-Hiroyuki Tagawa
Synopsis : Lord Rayden fait équipe avec un guerrier, un maître en arts martiaux et une belle détective pour remporter le tournoi Mortal Kombat. S'ils échouent, ce sera la fin de l'Humanité.
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Mortal Kombat - Bande-annonce VF

Loading the player...

Mortal Kombat - Bande-annonce VOST

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong.
    Instagram token error.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    72 98 The-Scopia-Effect-Trailer-Front Vendredi-13-Jeu-Friday-Front1
  • Derniers articles