Action

Publié le 31 juillet 2012 | par Mr Méchant

0

Painted Skin

Painted Skin c’est l’adaptation libre de l’une des nouvelles de Pu Songling issue de son recueil Contes étranges du studio du bavard. Adapté déjà deux fois, la première en 1966 par Fong Pao et la seconde en 1993 par King Hu (sans compter la version série télévisée de 2011), le conte s’offre un lifting sauce new-wave HK, incorporant la plupart des éléments que l’on y retrouve, que ce soit les CGI ou le process HD. Néanmoins, si la bobine s’ouvre sur une succession de scènes d’ riches en wushu et gunshu, les choses se calment très vite pour se centrer sur la , à la manière d’un Tigre et Dragon. D’ailleurs le réalisateur semble avoir ce film en tête durant toute la réalisation de sa pellicule, tant il tient à redoubler d’enchantement à chacune de ses scènes. Cependant il commet d’évidents ratés, que ça soit lors d’une poursuite sur les toits de la cité durant la nuit, coupés par un bref shot en CGI d’une horreur sans nom. Puis des fois il semble s’écarter de son sujet en faisant faire à , incarnant une chasseuse de démons, toutes sortes de pitreries assez malvenues et cassant le côté lyrique de la chose. Un côté qu’il faut évidemment imputer au duo d’actrices  et , sublimant l’oeuvre comme rarement on a pu le voir auparavant. L’une incarne la félonie avec un visage d’une pureté absolue, alors que l’autre toute aussi virginale, incarne l’amante qui sent son bien-aimé lui échapper.
L’ensemble tranche donc avec les précédentes versions qui en ont été faites, abandonnant l’horreur pour donner un côté bien plus humain à ce démon mangeur de coeurs.

Le film aurait pu s’endormir sur la et évidemment endormir aussi son spectateur, mais heureusement il arrive à réinjecter suffisamment de séquences d’, afin que les fans de en aient un minimum pour leur argent.
Chan sait — presque — toujours où situer ses frontières et c’est ce qui réussit à faire de Painted Skin un film complet, ne s’abandonnant pas trop dans un genre au détriment d’un autre. On pourra reprocher cette prise de position qui offre une bobine populaire, en plus de tirer inévitablement les larmes, point de vue qui sera à laisser à l’appréciation du spectateur.
Autre point qui vient une nouvelle fois taper aguicher l’amateur de cinéma asiatique, le réalisateur a limité au maximum l’utilisation de CGI, notamment durant dans sa séquence finale, où les maquillages façon théâtre chinois s’imposent là où d’autres auraient préféré imposer du grand spectacle. Maquillages et cheveux deviennent blanc nacre, soutenus de larmes rouge sang, simple, mais morbide autant que cela est doux à l’oeil.
Painted Skin se révèle être une réinterprétation étonnante et magique, comblant le spectateur venu voir un produit moderne sans pour autant être racoleur. Il réussit à distiller sa fable durant deux heures sans ennuyer son spectateur, même si par moment le tout bat un peu de l’aile à cause de choix modérément judicieux (dont le caméléon, assez décevant). Reste que et  en font un produit inoubliable, tout comme , bien qu’il soit évident que celui-ci ne tient en revanche pas ici son plus grand rôle, étant bien plus un faire valoir qu’un personnage au premier plan.

Painted Skin Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Action, Drame, Thriller
Réalisation : Gordon Chan, Andy Wing-Keung Chin, Danny Ko
Scénario : Gordon Chan, Lau Ho-Leung, Abe Kwong
Bande-originale : nc
Durée : 103 min
Année de production : 2008
Sortie pays d'origine : 25/09/2008
Sortie française : nc
Certification US : nc
Certification FR : nc
Budget : nc
Box-Office : nc
Production : Golden Sun Films, Ningxia Film Studio, Shanghai Film Group
Récompenses : 11 victoires & 22 nominations.
Pays : Chine, R.A.S. chinoise de Hong Kong, Singapour
Site Web : nc
Langue originale : Chinois
Titre original : Painted Skin
Distribution : Xun Zhou, Wei Zhao, Kun Chen, Donnie Yen
Synopsis : Zhou Xun interprète Xiao Wei, un démon, qui, pour préserver sa beauté et sa jeunesse, se nourrit de coeurs humains. Lorsque le général Wang Sheng la sauve des mains de truands et la ramène chez lui, les ennuis commencent : Xiao Wei tombe amoureuse de Wang Sheng qui est marié à Pei Rong et de nombreux hommes sont retrouvés morts avec leur coeur en moins… Pei Rong qui soupçonne Xiao Wei de ne pas être ce qu’elle prétend, va trouver Pang Yong en le suppliant d’enquêter et de tenter de prouver que Xiao Wei est un démon…
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Painted Skin - Bande-annonce VO

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    23 86 poltergeist-Spot-Front landmine_goes_click_2
  • Derniers articles