Action

Publié le 30 août 2010 | par Mr Méchant

10

Piranha 3D

, film culte vieux de 32 ans, se devait, comme tout film culte, de passer à la moulinette . Beaucoup étaient craintifs, dont moi, les remakes de films d’ seventies et eighties donnant la plupart du temps des résultats catastrophiques, comme l’ont été Vendredi 13 et Freddy. Cela dit, sachant que c’est le français qui est aux commandes, déjà réalisateur du de La colline a des yeux, le bénéfice du doute pouvait être accordé. 3D n’est d’ailleurs pas un à proprement parler, mais plutôt un « reimagining », ce dernier n’ayant rien en commun avec l’original, si ce n’est les voraces petits poissons.
Côté histoire, il faut le dire, le minimum syndical a été fait pour donner un semblant de logique à ce carnage. Lake Victoria, petite ville côtière, est une destination de vacances et de débauche prisée par les étudiants. Comble de l’ironie, Derrick Jones (Jerry O’Connell), stéréotype du mâle dans toute sa splendeur, est l’organisateur d’une sorte de concours de « wild wild girls », ameutant encore plus de chair fraîche qu’à l’accoutumée, bref un festin massif que dés le début du film on veut voir être consommé.


Pour le reste on retrouve la même construction scénaristique de ce genre de film, à savoir des flics qui enquêtent sur des morts étranges, se renseignent auprès du spécialiste local (Doc, alias ), ont leurs enfants là où auront lieu les attaques, des ados qui n’écoutent pas ce qu’on leur dit et qui vont quand même dans la gueule du loup, en somme rien de bien original.
Qui plus est, hormis deux ou trois morts durant les deux premiers tiers du film, il ne se passe rien, celui-ci ayant plutôt des airs de porno, nous exhibant des dizaines de seins, fesses et triangles — pas toujours — pileux. Aja n’y va donc pas avec le dos de la cuillère, à tel point que même Jason, spécialiste du massacre à la machette d’ados exhibitionnistes en ferait un anévrisme. Structuré comme une scène de porno, le film nous sert donc longuement du teasing avant de tout décharger dans une dernière demi-heure qui vous scotchera littéralement à votre siège. Démembrements, corps déchiquetés, jambes et bras en lambeaux, les piranhas se lâchent pour notre plus grand plaisir dans une scène de carnage tellement gore qu’elle nous parait presque interminable, allant même jusqu’à faire un clin d’oeil à Titanic, une plate-forme flottante s’inclinant à la verticale et faisant tomber uns par uns les ados dans les gueules affamées des bestioles sous-marines.


Pour ce qui est de la 3D, autant vous le dire tout de suite, elle ne tient lieu que de suffixe commercial, ne présentant quasiment aucun intérêt, la majorité des plans étant hors de l’eau, à tel point que la seule chose qu’elle rendra inoubliable est la vue d’un pénis à moitié bouffé vous arrivant en pleine tronche…
Pour conclure, Aja remplit pleinement son contrat, malgré un scénario épais comme un lézard écrasé sur la route, nous livrant probablement le film le plus gore de l’année, riche en tensions durant son final, et c’est bien cela le plus important.
Mention spéciale pour Jerry O’Connell, atout comique indubitable, incarnant à la perfection le connard macho dans toute sa splendeur, jusqu’à sa dernière réplique « ils m’ont bouffé la bite ».

[rating:8.5]

Piranha 3D Mr Méchant

En bref...

4


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



  • Coldplay4461

    Salut,
    J’adore la fin de ta critique « ils m’ont bouffé la bite », plus sérieusement bon boulot sur ta critique. Étant un fan des films de genre gore fun (Evil Dead 2) j’ai trouvé celui vraiment jouissif.
    Tchao

  • Tiens mon ami Coldplay4461 ! ^^
    Content que tu aies apprécié ma critique et merci pour tes compliments 😉
    Je suis fan de ce genre de films aussi et la scène de boucherie n’a de comparaison que le débarquement au début du Soldat Ryan et le massacre à la tondeuse à gazon de Braindead.
    Personnellement je trouve que l’interdiction aux moins de 12 ans est vraiment trop légère. C’est la même interdiction que pour Resident Evil, et entre les deux il y a une sacrée différence. RE il n’y avait ni sang ni sexe, alors que là c’est défilé non-stop de foufounes et horreur suprême. J’ai du mal à comprendre qu’on laisse passer des autorisations comme ça et que d’un autre côté on interdise les jeux vidéo aux moins de 18 ans dés qu’on voit la moindre goutte de sang…

  • Bonjour collègue,

    Je faisais un test de référencement avec le mot manger la b##e et piranha et je suis tombé sur ton site qui est bien tenu en passant.
    Je crois que nous sommes à peu près d’accord sur ce film mais si nous l’exprimons chacun à notre manière lool.

    Et bien bonne continuation.

    • Bonjour à toi aussi !

      Rassure toi, je vois tout ça dans mes stats et tu n’es pas le seul à venir ici en utilisant « manger la bite » et « piranha » comme mots-clés. D’ailleurs une autre expression récurrente est « l’arnacoeur fourmis chatte », à cause de la réplique qu’a Helena Noguerra dans ce film.
      Je m’inquiéterais plus quand je verrais « bite de piranha mange la chatte des fourmis » 😉

      Au passage j’ai fais un tour sur ton site, t’es sur la bonne voie de la camisole, mais je me suis bien marré ! 🙂

      Bonne continuation à toi aussi.

      PS: wow tu dois être le second français que je rencontre qui a compris comment utiliser Gravatar, congrats !

  • Super critique. Franchement j’adore ton blog, hop direct dans mes marques pages. Sinon j’ai aussi essayé de faire moi-même une critique de Piranha 3D, dis moi ce que tu en penses.

    En tout cas, continue comme ça avec ton humour.

    • Merci ^^
      J’ai lu ta critique aussi, on en a pensé la même chose (hormis la 3D qui m’a constamment gavé, du fait que le film n’ai pas été tourné en 3D mais passé à la moulinette Real3D en post-prod).
      Une suite sans Aja ça donnera comme à l’époque avec la suite de Piranha sans Dante ? Remarque si Cameron pouvait faire la suite avec des Na’vis qui se font bouffer par ces ptits poissons ça me déplairait pas ! (je hais Avatar)

  • J’ai lu dans le Mad Movies de ce mois-ci que James Cameron a vite été évincé du tournage donc il considère que Piranhas 2 ne fait pas partie de sa filmo.

  • C’est connu cette histoire ! Cameron la répète depuis des années… Il semble cependant curieux qu’avec toutes les similitudes avec l’univers de Cameron il n’ai pas été là. Surtout que Cameron était inconnu à l’époque, alors si c’était vrai pourquoi la production n’aurait-elle pas remplacé son nom par celui d’un autre ?
    Cameron est un gros con qui ne veut jamais reconnaître ses plagiats (notamment pour Terminator, copié/collé d’un épisode de la quatrième dimension dans lequel un robot du futur vient pour tuer une nana dans le passé) et qui ne veut pas reconnaître non plus qu’il ait réalisé Piranhas II. Quand il sera mort je boirais du bleu de méthylène et j’irais pisser bleu sur sa tombe vu qu’il adoooore le bleu 😀

Genre : Comédie, Fantastique, Horreur
Réalisation : Alexandre Aja
Scénario : Josh Stolberg
Bande-originale : Michael Wandmacher
Durée : 88 min
Année de production : 2010
Sortie pays d'origine : 20/08/2010
Sortie française : 01/09/2010
Certification US : R
Certification FR : 12
Budget : 24.000.000$
Box-Office : 83.188.165$
Production : The Weinstein Company, Atmosphere Entertainment MM, Chako Film Company, Dimension Films, Intellectual Properties Worldwide
Récompenses : 2 victoires & 12 nominations.
Pays : États-Unis
Site Web : http://piranha-3d.com/
Langue originale : Anglais
Titre original : Piranha 3D
Distribution : Richard Dreyfuss, Ving Rhames, Elisabeth Shue, Christopher Lloyd
Synopsis : Alors que la ville de Lake Victoria s'apprête à recevoir des milliers d'étudiants pour le week-end de Pâques, un tremblement de terre secoue la ville et ouvre, sous le lac, une faille d'où des milliers de piranhas s'échappent. Inconscients du danger qui les guette, tous les étudiants font la fête sur le lac tandis que Julie, la shérif, découvre un premier corps dévoré... La journée va être d'autant plus longue pour elle que Jake, son fils, a délaissé la garde de ses jeunes frères et soeurs pour servir de guide à bord du bâteau des sexy Wild Wild Girls !
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    34 42 poltergeist-Spot-Front Killer-Klowns-Series-Front
  • Derniers articles