Ciné

Publié le 14 décembre 2012 | par Mr Méchant

1

Possédée

Possedee-Jeffrey-Dean-Morgan

« Oh mon Dieu ! », me direz-vous, « un nouveau film d’exorcisme ! ». « Oh mon Dieu ! », me direz-vous, « un nouveau film soit-disant tiré d’une histoire vraie ! ». Des craintes facilement compréhensibles tant ce qui s’annonçait comme une bobine intéressante signée par le danois se révèle finalement très décevant.
Un couple divorcé depuis 1 an, deux adolescentes qui semblent encore avoir du mal à trouver leurs marques face à cette situation, un père mou et une mère râleuse, on ne sait pas trop à quoi on a affaire lorsque l’on se plonge dans tout ça. Pourtant c’est simple, c’est une histoire de possession, mais très rapidement on se demande si la possession n’est pas celle qu’essaie d’obtenir chacun des parents, l’ensemble ayant plus l’aspect d’un Kramer contre Kramer que d’un L’exorciste. Non pas que ça soit forcément un mal de développer ses personnages, fouiller dans leurs psychologie et planter un décor riche, mais malheureusement tout cela supplante affreusement l’aspect épouvante. Par moment ce choix de direction s’avère efficace car il permet de donner plus de puissance aux passages effrayants, mais très vite il finit par embourber le métrage qui va avec difficulté jusqu’au passage inévitable de l’exorcisme, court, mais pour une fois original puisque effectué par un rabbin.
Bornedal, bien qu’handicapé par ce scénario (qu’il n’a pas écrit) moribond, profite des brefs instants laissés à l’horreur pour tenter de sauver la barque, le passage de la lampe torche pour examiner la glotte ou celui de l’IRM étant très probants.
Pour le reste on s’ennuie sévère, car si le film tente la carte de l’originalité en y incorporant le drame familial, il le fait très mal, l’histoire en elle-même étant clichée au possible, en plus de nous servir un père limite neurasthénique (sa fille lui plante une fourchette dans la main, il l’envoie dans sa chambre, or par réflexe une baffe aurait été de rigueur, mais même dans l’horreur fiche une raclée à sa môme n’a pas sa place).
Possédée n’est donc qu’une énième pellicule qui vient s’ajouter aux productions à base d’exorcisme, genre très fortement en vogue depuis quelques années, alors que finalement aucun métrage ne vient ajouter quoique ce soit de nouveau. On retiendra quelques passages mémorables, mais les amateurs d’épouvante ne sursauteront que peu, et quant aux ados ils vont se demander s’ils ne sont pas rentrés dans une salle où on leur a projeté un film sur les difficultés de la séparation. Qui plus est tout cela étant produit par Sam Raimi le pire reste à craindre quant au remake d’Evil Dead…
On a vu mieux, mais on a aussi vu pire.

IRM

Possédée Mr Méchant

En bref...

2


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



  • spif

    une daube se film …..! je trouve pas d’autre mot pour décrire se film !!! le cinéma de genre tourne en rond ………! malheureusement ! salut

Genre : Horreur, Thriller
Réalisation : Ole Bornedal
Scénario : Leslie Gornstein, E.L. Katz, Kevin Mannis, Juliet Snowden
Bande-originale : nc
Durée : 92 min
Année de production : 2012
Sortie pays d'origine : 31/08/2012
Sortie française : nc
Certification US : PG-13
Certification FR : nc
Budget : 14.000.000$
Box-Office : 85.446.075$
Production : Ghost House Pictures, North Box Productions
Récompenses : 5 nominations.
Pays : États-Unis, Canada
Site Web : http://thepossessionmovie.com/
Langue originale : Anglais
Titre original : The Possession
Distribution : Jeffrey Dean Morgan, Kyra Sedgwick, Natasha Calis, Madison Davenport
Synopsis : Clyde et Stephanie Brenek ne voient pas de raison de s’inquiéter lorsque leur fille cadette Em devient étrangement obsédée par un petit coffre en bois acheté lors d’un vide grenier. Mais rapidement, son comportement devient de plus en plus agressif et le couple suspecte la présence d’une force malveillante autour d’eux. Ils découvrent alors que la boîte fut créée afin de contenir un Dibbuk, un esprit qui habite et dévore finalement son hôte humain.
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Possédée - Bande-annonce VOST

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    21 93 poltergeist-Spot-Front 2-Lava-2-Lantula-Front
  • Derniers articles