Ciné

Publié le 19 mars 2011 | par Mr Méchant

0

Revenge

In a better world

(Date de sortie cinéma : 16 mars 2011 – Titre original : Hævnen)

, nominée aux Oscars en 2007 pour son film After The Wedding, nous revient cette année avec Revenge, qui lui a enfin permis de décrocher le prix lors de la dernière cérémonie.
Christian () est un garçon de 12 ans, et vient d’emménager avec son père dans une bourgade Danoise suite à la mort de sa mère. A peine arrivé dans son nouveau collège, il deviendra l’ami d’Elias (), un garçon du même âge, et sujet aux railleries de ses camarades. Plein de rage à cause de son deuil, il ne tardera pas à montrer des signes de violence inquiétants, bastonnant un élève se moquant régulièrement d’Elias. De son côté Anton (), le père d’Elias, médecin humanitaire travaillant en Afrique tente d’apporter son aide à la population locale, qui est quant à elle aux prises avec un chef de milice, maniaque s’amusant à éventrer les femmes enceintes.


Rarement au cinéma on aura vu aussi bel essai sur la violence. , disposant d’un solide scénario (signé , son comparse habituel), réussit à nous dépeindre avec brio ce qui peut pousser à la violence, et ce qui au contraire, peut pousser au pacifisme, ceci grâce au subtil mélange de ces deux histoires s’entre-croisant pour mieux se compléter. Très vite les personnages sont cernés, nous faisant craindre le pire, Susanne jouant constamment avec nos nerfs et nous poussant à nous demander jusqu’où tout cela va mener.
Non seulement Susanne dispose d’un excellent scénario, mais sa direction exemplaire ainsi qu’une photographie somptueuse (opérée par un autre de ses inséparables, ) viennent soutenir l’oeuvre, que ça soit durant les scènes en Afrique ou au Danemark (auquel elle offre un magnifique cadeau, variant constamment les décors et nous faisant découvrir la beauté insoupçonnée de ce pays). Une photographie qu’elle n’hésite pas réutiliser dans un générique de fin qu’il serait dommage de louper, tant les images dilatent la rétine.
S’ajoutent à cela des acteurs tous plus justes les uns que les autres, que ça soit  dans son rôle d’homme persuadé qu’il faut tendre l’autre joue plutôt que répondre, de même qu’, jouant le père de Christian, ne sachant pas comment gérer son deuil ni celui de son fils.
Rappelant par moment Funny Games d’Haneke, Susanne se concentre quant à elle d’avantage sur les mots et la tension globale plutôt que sur l’escalade dans la violence gratuite, et sans morale. Susanne a un message à faire passer, et elle y réussit on ne peut mieux, et on ne peut qu’être d’accord avec l’Académie de lui avoir décerné cet Oscar.


Bref, Revenge est la consécration d’une réalisatrice (et scénariste) hors-norme, passionnante et passionnée, aussi délicate que violente, et qui, on l’espère, deviendra une figure du cinéma contemporain, même si elle dispose déjà de son — relativement — petit club d’habitués. Film poignant, dans lequel l’innocence de l’enfance est démystifiée, tout comme celle du médecin le plus pacifiste. Peine, fureur, amour et haine s’entrechoquent, et dans une synergie, nous absorbent pour mieux nous faire ressentir ces sentiments contradictoires.
Pour conclure, si vous aimez les drames saupoudrés de s’attaquant à la nature humaine, cette oeuvre pourrait bien faire partie de votre Top 10 du genre, tant son effet s’avère probant. Les moins aguerris y trouveront également leur compte, la réalisatrice expliquant les choses de manière simple, sans fioritures réservées à une élite.
Mention spéciale pour , troublant dans le rôle de ce petit garçon dont la mort de sa mère l’a rendu froid comme le marbre et nerveux comme une carne.

[rating:7.5]

Revenge Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Drame
Réalisation : Susanne Bier
Scénario : Anders Thomas Jensen
Bande-originale : Johan Söderqvist
Durée : 119 min
Année de production : 2010
Sortie pays d'origine : 26/08/2010
Sortie française : nc
Certification US : R
Certification FR : nc
Budget : 15.000.000$
Box-Office : 13.004.198$
Production : Zentropa Entertainments
Récompenses : A gagné 1 Oscar. Ainsi que 11 victoires & 21 nominations.
Pays : Danemark, Suède
Site Web : nc
Langue originale : Anglais, Danois, Russe, Suédois
Titre original : In a Better World
Distribution : Mikael Persbrandt, Wil Johnson, Eddy Kimani, Emily Mulaya
Synopsis : Anton est médecin. Il partage son existence entre son foyer installé dans une ville paisible du Danemark, et son travail au sein d'un camp de réfugiés en Afrique. Il est séparé de sa femme, Marianne, et tous deux songent à divorcer. Leur fils aîné, Elias, âgé d'une dizaine d'années, se fait brutaliser à l'école par certains de ses camarades, jusqu'au jour où un autre garçon, Christian, décide de prendre sa défense. Ayant quitté Londres avec son père pour s'installer au Danemark, Christian est profondément marqué par le décès récent de sa mère, terrassée par un cancer. Des liens étroits se tissent bientôt entre les deux camarades. Mais quand Christian implique Elias dans un acte de vengeance particulièrement risqué où des vies humaines sont en jeu, leur amitié s'en trouve durement éprouvée. Dans des mondes que tout oppose, ces enfants et leur famille seront appelés à faire des choix difficiles, entre vengeance et pardon.
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Revenge - Bande-annonce VOST

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong.
    Instagram token error.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    1 53 The-Monster-Review-2016-Front bill
  • Derniers articles