Ciné

Publié le 16 novembre 2011 | par Mr Méchant

0

Saint

Les fêtes arrivent, et il est toujours bon de sortir de sa hotte un petit film d’ de Noël, histoire de satisfaire le public qui aime le détournement horrifique de célébrations populaires.
Du coup, les Hollandais, instigateurs du personnage de Saint Nicolas, ont décidé qu’ils étaient tout désignés pour nous offrir cette version sanglante de l’homme en rouge.
Après Very Bad Santa ou Père Noël : Origines qui sort en décembre au cinéma, on était en droit de se demander ce que l’autre pays du fromage serait en mesure de nous proposer, leurs productions horrifiques/fantastiques ne s’exportant pas ou peu.
Excellente surprise, le film débute sur les chapeaux de roues avec une intro qui remonte aux origines du personnage légendaire, nous révélant qu’il n’était pas cool du tout, accompagné de pères fouettards toujours enclins à rosser la populace, jusqu’à ce que les villageois lui fassent la peau, ce qui aura le sale effet secondaire de le rendre immortel, lui permettant de revenir à chaque pleine lune du 5 décembre, ce qui arrive tous les 42 ans.
De nos jours, un flic qui a vu, étant enfant, sa famille être massacrée par l’homme, se prépare car c’est cette nuit qu’il est censé revenir, et évidemment, c’est en trombe qu’il arrivera, ne loupant pas les quatre décennies qu’il a à rattraper, et s’empressera de dégommer tous les djeunz qui se préparent pour une nuit de fête et de débauche. Paf une machette dans la gueule, et paf un type coupé en deux, ça se lâche aux pour notre plus grand plaisir.


Bref, Saint fait partie des bonnes productions du genre, et se révélera indispensable à tous les amoureux du concept. On a des jeunes, des joints, des ptits culs de donzelles, de l’hémoglobine en pagaille, de l’humour très sympa, et même des effets-spéciaux franchement corrects, avec un Saint Nicolas chevauchant sa monture à toute berzingue sur les toits d’Amsterdam, filmé sous différents angles et montrant que même au pays des potheads on arrive à faire de meilleurs effets-spéciaux que dans les productions Françaises.
Pas parfait, il faudra néanmoins déplorer certaines baisses de régime, notamment dans sa seconde partie, mais qui sera heureusement rattrapée par les dernières séquences, offrant une confrontation musclée entre les membres du GIGN Hollandais et notre horde de tueurs sanguinaires.
Pour conclure, les accrocs au genre auront toutes les raisons de s’offrir (en avance) ce petit cadeau qui les fera patienter dans la joie et la bonne humeur en attendant que la fameuse nuit arrive. Gore, mais pas trop, il pourra convenir à un public adolescent, en plus des adultes, ce qui lui permettra de tenir lieu de divertissement familial (tout est relatif).
Mention spéciale pour , déjà réalisateur des cultes qu’étaient L’ascenseur et Amsterdamned, et qui revient en force sur les devants de la scène. On pourra toujours lui reprocher d’avoir emprunter à The Fog de Carpenter pour réaliser son film, mais transformer un film aussi chiant que la brume elle-même en un produit divertissant, c’était un défi dur à relever…

Saint Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Horreur
Réalisation : Dick Maas
Scénario : Dick Maas
Bande-originale : nc
Durée : 85 min
Année de production : 2010
Sortie pays d'origine : 18/12/2011
Sortie française : nc
Certification US : NOT RATED
Certification FR : nc
Budget : nc
Box-Office : nc
Production : Parachute Pictures, TDMP
Récompenses : 1 victoire & 4 nominations.
Pays : Pays-Bas
Site Web : http://www.sundancenow.com/film/saint/751
Langue originale : Allemand, Néerlandais
Titre original : Saint
Distribution : Egbert Jan Weeber, Bert Luppes, Caro Lenssen, Huub Stapel
Synopsis : Connaissez-vous la véritable histoire de Saint Nicolas ? Oubliez le gentil vieillard qui vous apporte des cadeaux avant Noël...Il était en réalité un évêque déchu et sanguinaire, à la tête d'une horde de voleurs et d'assassins. Au Moyen-âge, ils s'en prenaient aux enfants et aux familles qui avaient le malheur d'être sur leur chemin. Excédés, les villageois décidèrent un soir de se débarrasser de cette bande redoutable en mettant le feu à leur navire. Peu avant de mourir, Saint Nicolas jura que son assassinat ne resterait pas impuni...Depuis, toutes les nuits de pleine lune qui tombent un 5 décembre, jour de leur mort, Saint Nicolas et ses compagnons reviennent de l'au-delà et assouvissent leur effroyable désir de vengeance dans l'horreur et le sang.
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Saint - Bande-annonce VF

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    Killer-Klowns-Series-Front needlestick-killer BD_PENNY-DREADFUL-SAISON-2 Rampage-Bill
  • Derniers articles