Ciné

Publié le 25 octobre 2010 | par Mr Méchant

3

Sexy Killer


Après Pas un mot, nous voici une nouveau petit bijou espagnol de l’humour noir (encore une fois co-produit par Mediapro). Cependant la comparaison s’arrête là, car même si Sexy Killer nous fait mourir de rire, il n’y va pas en revanche avec le dos de la cuillère côté gore. Commençant par une scène parodiant Scream, l’histoire nous fait suivre les aventures meurtrières de Bárbara (), une bimbo étudiante en médecine, qui pour se divertir tue sans distinction les personnes qui croiseront son chemin. Monté de façon hilarante, et narré par la tueuse, nous suivons son premier passage à l’acte, ses explications sur les pertes de calories en fonction de telle ou telle façon de tuer, ainsi que sa recherche de l’âme soeur, qu’elle trouvera en la personne d’un étudiant légiste.


On s’amuse devant ce film barré, et qui au lieu de tomber dans la linéarité d’un slasher-movie basique, se renouvelle en cours, se transformant en un survival face à une horde de . Car le légiste, ingénieux geek, a inventé une machine qui permet de voir ce que les morts ont vu avant leur décès, mais qui a pour fâcheux effet secondaire de les ramener à la vie.
Du coup notre futur médecin légiste se retrouve pourchassé, de même que sa petite amie meurtrière, obligée de tuer à nouveau tous ceux qu’elle avait envoyé vers l’au-delà, ceux-ci réclamant vengeance — et surtout de la viande.
Hautement divertissant, on ne s’ennuie pas une seconde, à un tel point qu’on ne voit même pas le temps passer, et qui nous fait presque regretter que l’aventure n’excède pas 1h20. Humour piquant, meurtres originaux, acteurs au top, narration sans temps morts, autant d’atouts qui font de Sexy Killer la horrifique à ne manquer sous aucun prétexte.


On aime aussi ce concept de serial-killeuse qui nous change des slashers habituels (d’ailleurs Bárbara appelle son chien Jason, p’tit clin d’oeil marrant) et qui de surcrois fait passer la tueuse d’Urban Legends pour une jeune pucelle (en même temps ce film était à chier…).
Pour conclure, Sexy Killer remplit son rôle de petite production d’ efficace, et nous montre une nouvelle fois à quel point l’ se montre créative dans ce domaine.
Mention spéciale évidemment pour , qui assure à la perfection son rôle de tueuse perfide, mais aussi sexy en diable, nous montrant régulièrement son petit boule dans différents shorties la rendant encore plus bandante que Megan Fox dans Jennifer’s Body, un seul mot: yabadabadoo !

[rating:7.5]

Sexy Killer Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



  • Pixelboy

    Regardé suite à la lecture de cet article. C’est complètement déjanté mais ça vaut le détour, ne serait-ce que pour voir débarquer des zombies au milieu d’une narration déjà bien perchée! Je ne connaissais pas Macarena Gómez mais je valide : cette petite Patrick Bateman en puissance fait des étincelles. Elle et ses mini-shorts. Thx pour la découverte !

  • Flanighan

    Petit commentaire inutile: j’aime beaucoup le fait que les producteurs aient réalisé une affiche « alternative » avec une poitrine totalement photoshopée… En tout cas, ça donne envie de le voir ! (l’article, pas la poitrine…)

Genre : Comédie, Policier, Horreur
Réalisation : Miguel Martí
Scénario : Paco Cabezas
Bande-originale : nc
Durée : 100 min
Année de production : 2008
Sortie pays d'origine : 10/10/2008
Sortie française : 19/10/2010
Certification US : R
Certification FR : nc
Budget : nc
Box-Office : nc
Production : Ensueño Films
Récompenses : 1 victoire & 2 nominations.
Pays : Espagne
Site Web : nc
Langue originale : Espagnol
Titre original : Sexykiller, morirás por ella
Distribution : Macarena Gómez, Alejo Sauras, César Camino, Ángel de Andrés López
Synopsis : Sur un prestigieux campus de médecine, de mystérieux meurtres se multiplient. La police est dépassée, à mille lieux de soupçonner que ces assassinats sont l'oeuvre d'une tueuse en série sanguinaire et atypique : elle est le chaînon manquant entre Hannibal Lecter et Paris Hilton. A la fois psychopathe, cannibale et fashionista au top de la mode ! Les choses se compliquent lorsque ses victimes se transforment en zombies avec une seule idée en tête : la vengeance !
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    75 96 100 Finale
  • Derniers articles