Ciné

Publié le 8 septembre 2012 | par Mr Méchant

0

Sket, le choc du ghetto

Les films de ghetto crasseux on aime ça, surtout lorsqu’ils sont anglais et nous offre une vision loin des clichés que nous avons de Londres et son Big Ben. L’année dernière Attack The Block nous avait déjà offert du film qui claque, néanmoins dans un esprit principalement axé humour/science-fiction, laissant le côté « film de société » au second plan. Sket va dans le sens inverse, il met à mal toutes les images que l’on peut se faire de l’univers londonien. Fini le flegme anglais, finie la propreté des centres-villes, et surtout finie l’idée de la londonienne coincée. Ici nous sommes dans le ghetto, où les viols et brimades sont fréquents, forçant les femmes à se serrer les coudes et vivre en bandes pour mieux se défendre contre les mâles dénués de savoir-vivre.
Ça fait mal, ça cogne dur, la bande-son est un truc de malade avec un mélange Dubstep/Breakcore qui soutient le côté contemporain et dur du milieu.
Oui, mais au-delà de tout ça, où est-ce que ça va ? Pour faire court, pas très loin. Beaucoup de points d’interrogation sont posés, comme la légitimité de la violence, du meurtre, de la vengeance, sans jamais apporter la moindre réponse, ni même d’éléments de réflexion, rendant l’essai assez superficiel.

Grosso-modo on assiste à la mort de la grande soeur d’une teen qui ensuite rentre dans une bande afin de mener sa vendetta. Alors oui c’est jouissif de voir des jeunes femmes taper dur, ce qui change des habituels mecs, et puis on se dit que finalement on y réfléchira à deux fois avant de siffler une donzelle dans la rue, car derrière un joli minois peu se cacher une furie dont les copines débouleront dans la minute. Sket c’est juste ça, un revenge-movie moderne, brutal et cru, dénué de toute morale ou sens caché. Peut-être que le réalisateur et scénariste n’avait pas la prétention de détenir la science infuse, mais il reste néanmoins dommage d’aborder un sujet d’actualité sans le creuser, le ramenant en définitive au même niveau que les revenge-movie grindhouse façon années 70.
Au panthéon de la connerie, mais pas lié directement au film, la jaquette totalement putassière, affichant affrontement policiers/civils sur fond enflammé. Non, il n’y a pas de flics dans ce film, et encore moins de ghettos en feu.
Sket, le choc du ghetto est donc un divertissement sympathique, suffisamment bien rythmé dans sa narration et sa bande-son pour scotcher le spectateur qui prendra un réel plaisir de bout en bout de la pellicule. On regrettera une fin expédiée et un peu décevante compte-tenu du reste, se concluant sur un pseudo twist pas très fin — « blablabla on est tous pareils blablabla ».

Sket, le choc du ghetto Mr Méchant

En bref...

3


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Policier
Réalisation : Nirpal Bhogal
Scénario : Nirpal Bhogal
Bande-originale : nc
Durée : 83 min
Année de production : 2011
Sortie pays d'origine : 28/10/2011
Sortie française : nc
Certification US : nc
Certification FR : nc
Budget : nc
Box-Office : nc
Production : Gateway Films
Récompenses : 2 nominations.
Pays : Royaume-Uni
Site Web : http://www.sketmovie.com/
Langue originale : Anglais
Titre original : Sket
Distribution : Lily Loveless, Riann Steele, Aimee Kelly, Emma Hartley-Miller
Synopsis : À la suite du meurtre cruel et brutal de sa grande sœur par un gang violent, Kayla - 16 ans - n'a plus qu'une idée en tête : la vengeance. Pour parvenir à ses fins, l'adolescente intègre un gang rival. Mais elle va devoir apprendre à survivre dans la jungle urbaine où seules les règles de la rue font loi...
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Sket, le choc du ghetto - Bande-annonce VF

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    15 1960-s-Horror-Front Night-of-Something-Strange-Vagina-Dentata AHS-Trump
  • Derniers articles