Ciné

Publié le 19 avril 2011 | par Mr Méchant

3

Source Code

Oh bravo !

(Date de sortie cinéma : 20 avril 2011)


, qui nous avait servi l’inattendu Moon, nous revient cette fois-ci avec un récit se situant dans l’espace-temps. Est-ce que son succès et ce budget conséquent apporteront plus à son imaginaire ?
Colter () se réveille dans un train, dans la peau d’un homme qu’il n’est pas, et accompagné par une femme qu’il ne connaît pas. Quelques instants plus tard une explosion aura lieu, tuant tout le monde. Ceci n’est pas la réalité, mais une tranche du passé, et lui un soldat dans le coma, dont une infime partie du cerveau est toujours en activité. Faisant partie du projet Source Code, il sera envoyé en boucle dans ce passé afin de récolter des informations sur l’attentat, éventuellement démasquer le terroriste, et ainsi tenter d’empêcher qu’il n’agisse à nouveau.


Code Quantum es-tu là ? C’est ce que l’on pense durant les premières minutes, notre héros se regardant dans une glace, puis découvrant avec stupeur un reflet qui n’est pas le sien. Mais passé ce moment, on découvre qu’en réalité il ne peut interagir sur cet espace-temps, celui-ci n’étant que de 8 minutes, et que son but n’est que de récolter le maximum d’informations, respectant l’esprit de L’armée des douze singes (ou de La jetée pour les puristes).
Qu’on ne s’y trompe pas, Source Code n’est pas un « grand » film comme Inception avec des dizaines de niveaux de lecture, mais simplement un divertissement, bien moins complexe, rappelant la série Au-delà du réel, mais malgré tout très efficace.
Comme une effeuilleuse, l’oeuvre dévoile progressivement des facettes de plus en plus sexy, et ne se limite pas à « est-ce que notre héros va sauver le monde ? » mais également à « est-ce que notre héros va sauver son propre avenir ? ». Le façon univers parallèles prend le pas, et notre protagoniste, au delà de sa mission, tentera de modifier ce passé, sachant qu’il a une fin, tout en restant sans cesse persuadé que cette réalité, dans laquelle il tombera progressivement amoureux de Christina (), ne peut se terminer ainsi.
Point de mise en scène important, réussit à suffisamment bien mener sa barque, de façon à nous répéter les sauts dans le passé sans jamais les rendre rébarbatifs. L’enquête progresse, se montre passionnante, tout comme les personnages qui nous sont dépeints, et Jones, encore une fois de manière subtile, nous emmène dans les méandres de la métaphysique, ainsi que du transhumanisme, sans jamais prendre de haut le spectateur en lui livrant un produit incompréhensible.


Bref, Source Code est une bonne surprise, narrée de manière pertinente, faisant côtoyer habillement action et , sans jamais se perdre dans un genre ou dans l’autre. Le rythme ne baisse jamais, Jones se montre contemporain, et le couple Gyllenhaal/Monaghan fonctionne à merveille. Certains regretteront un manque de noirceur comme dans Donnie Darko, Moon ou Code Quantum, mais un peu de lumière dans un monde déjà bien triste, est-ce une chose à blâmer ?
Pour conclure, le public friand d’histoires comme Moon ou tout simplement fantastiques auront là de quoi passer un bon moment, ne s’étalant pas dans des longueurs inutiles. Les amateurs d’action et d’enquêtes façon 24 heures chrono y trouveront également leur compte. Populaire en somme, mais dans le bon sens du terme.
Mention spéciale pour , un peu trop discret, ou pas assez (cf Prince of Persia), mais qui trouve ici un rôle à sa hauteur. A big #WIN

[rating:7]

Source Code Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Fantastique, Science-fiction, Thriller
Réalisation : Duncan Jones
Scénario : Ben Ripley
Bande-originale : Chris Bacon
Durée : 93 min
Année de production : 2011
Sortie pays d'origine : 01/04/2011
Sortie française : 20/04/2011
Certification US : PG-13
Certification FR : 12
Budget : 32.000.000$
Box-Office : 147.332.697$
Production : The Mark Gordon Company, Vendome Pictures, Summit Entertainment
Récompenses : 1 victoire & 8 nominations.
Pays : Canada, États-Unis
Site Web : nc
Langue originale : Anglais
Titre original : Source Code
Distribution : Jake Gyllenhaal, Michelle Monaghan, Vera Farmiga, Jeffrey Wright
Synopsis : Colter Stevens se réveille en sursaut dans un train à destination de Chicago. Amnésique, il n’a aucun souvenir d’être monté dedans. Pire encore, les passagers du train se comportent avec lui avec familiarité alors qu’il ne les a jamais vus. Désorienté, il cherche à comprendre ce qui se passe mais une bombe explose tuant tout le monde à bord. Colter se réveille alors dans un caisson étrange et découvre qu’il participe à un procédé expérimental permettant de se projeter dans le corps d’une personne et de revivre les 8 dernières minutes de sa vie. Sa mission: revivre sans cesse les quelques minutes précédant l’explosion afin d’identifier et d’arrêter les auteurs de l’attentat. À chaque échec, les chances de pouvoir revenir dans le passé s’amenuisent...
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Code Source - Bande-annonce VF

Loading the player...

Code Source - Bande-annonce VOST

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong.
    Instagram token error.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    56 62 turbo-kid-front The-Monster-Review-Mom-Daughter
  • Derniers articles