Araignées

Publié le 9 février 2013 | par Mr Méchant

2

Spiders

Zander

L’âge d’or des créatures gigantesques attaquant la ville est loin, mais Nu Image s’est mis en tête de ramener le genre sur le devant de la scène, tout en y ajoutant de la 3D, puisque c’est à la mode. Une initiative intéressante, mais force est de constater que si tous les éléments sont bien suivis à la lettre (conspiration gouvernementale, foules en panique face à une reine qui déambule dans la ville tout en étant éclairée par des hélicoptères qui lui allument la tronche), le tout prouve que le registre appartient à une autre époque, ou alors a été très mal transposé. Certes les effets-spéciaux sont maîtrisés et impressionnent la plupart du temps, tout comme l’étaient ceux que découvraient nos grands-parents avec King Kong ou Godzilla. D’un autre côté la patte Nu Image se fait sentir, et le savant fou dirigeant les opérations n’est autre qu’un popof avec un accent à couper au couteau, élément que l’on retrouve dans tous les nanars. Puis les personnages principaux ne sont autres que le responsable du métro et son ex-femme, cherchant leur fille dans les catacombes, ce qui a vite fait de faire ressembler le tout à Volcano, avec son gars qui ne paie pas de mines et qui devient en réalité un héros inattendu, et surtout un père héros, son job ingrat lui en donnant rarement l’occasion. Certains ne passeront pas à côté du fait qu’il est interprété par , ce cher Zander de Starship Troopers, qui tient ici sa revanche contre les arachnides. D’ailleurs il est la seule et unique « star », le reste du casting étant essentiellement composé d’acteurs qui n’ont jusqu’ici fait que de la figuration (hormis , le lieutenant Gorman d’Aliens Le Retour — à croire que tout le monde a été casté en fonction de ses affinités avec les xénomorphes), rien de bien excitant donc.
Spiders avait de bonnes cartes, dont un plan d’ouverture assez intelligent qui en un lent travelling arrière nous fait comprendre l’origine de ces géantes, ainsi que des effets-spéciaux très efficaces, mais pêche sur de nombreux points, que ça soit sur son rythme pas toujours bien soutenu, sa niaiserie débordante, et son final où les bidasses sont trop peu utilisés, avant que l’ensemble s’achève dans les sous-terrains afin de torcher cela au plus vite avec un final vu des centaines de fois (une facilité supplémentaire, la base du film étant largement piquée au Spiders sorti en 2000).
Un produit qui reste acceptable si l’on veut passer le temps un dimanche après-midi, mais si vous souhaitiez quelque chose dans la veine d’Arac Attack, Arachnophobie ou L’horrible invasion, passez votre chemin.

Spiders-Gorman

Spiders Mr Méchant

En bref...

2


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



  • Scoubidouble

    Nul, archi-nul. Ça ressemble à un téléfilm de début d’après-midi. L’histoire est décousue et ne tient pas la route. L’armée mitraille ces bébêtes pendant 30 mn sans que ça ne leurs fasse quoique ce soit. Bref, bidon

    • Si tu mets 1 à ça tu mets combien à Arachnoquake ? – 10 ?

Genre : Horreur, Science-fiction, Thriller
Réalisation : Tibor Takács
Scénario : Tibor Takács, Joseph Farrugia
Bande-originale : nc
Durée : 89 min
Année de production : 2013
Sortie pays d'origine : 21/02/2013
Sortie française : nc
Certification US : PG-13
Certification FR : nc
Budget : 7.000.000$
Box-Office : nc
Production : Nu Image Entertainment, Millenium Films
Récompenses : 1 victoire.
Pays : États-Unis
Site Web : http://www.facebook.com/Spiders3DMovie
Langue originale : Anglais
Titre original : Spiders
Distribution : Patrick Muldoon, Christa Campbell, William Hope, Jon Mack
Synopsis : Suite au crash d’une station spatiale russe, on retrouve dans les débris une nouvelle espèce d’araignées mutantes et extrêmement dangereuses. Une fois sur Terre, les araignées grossissent à vue d’oeil jusqu’à atteindre plusieurs mètres. En quelques heures, c’est l’invasion totale et le chaos dans les rues de New York : la catastrophe ne fait que commencer.
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Spiders - Bande-annonce VO

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    1 35 48 Tokyo-Tribe-Concours-Guns
  • Derniers articles