Ciné

Publié le 30 septembre 2011 | par Mr Méchant

2

Stake Land

Faire un bon film de vampires, c’est pas si compliqué, il suffit de suivre trois règles fondamentales, un peu comme avec un Mogwaï. 1) éloigner les allemands, 2) ne pas en parler à Bon Jovi, et 3) embaucher des acteurs qui sont adultes et/ou savent jouer. C’est pourtant simple, mais il suffira de se remémorer Nous sommes la nuit, Vampires 2 ou encore Twilight pour s’apercevoir que certains ne s’y tiennent pas.
Stake Land suit heureusement tous ces préceptes, en impose de nouveaux, et fait de lui-même un des piliers du genre, réécrivant le style post-apocalyptique, et laissant loin derrière lui Zombieland. Certes nous n’avons pas à faire à des , mais le mythe du vampire reste à son stade animal, et hormis leur peur du jour, ils n’ont grosso-modo aucune différences avec ces derniers, courant et hurlant sans aucune coordination.
Ça ressemble donc vachement à Zombieland à cela près qu’il n’y a ni humour potache (ou alors très bref, et bien moins prononcé que dans Mulberry Street, premier film du réalisateur ), ni ambiance bon enfant, mais un univers réellement apocalyptique rappelant Mad Max, ou Vampires de Carpenter, pour rester dans le même sujet, ainsi qu’une rencontre rookie/vétéran.
Pas avare en gore, violence et scènes d’action joussives, l’oeuvre s’attaque au fanatisme religieux, sans pour autant cracher sur l’Église, preuve en est la présence de la bonne Soeur, un des personnages qui fera preuve d’autant de foi que de courage.


Bref, Stake Land fait partie des rares productions actuelles réussissant à prouver que le mythe du vampire à encore à offrir, pour peu que l’on se creuse un peu la caboche et que l’on prenne le temps de servir ce que le genre demande, sans pour autant négliger le développement des personnages ou celui du background.
On pourra reprocher le fait que l’on reste en terrain connu, avec comme d’habitude un monde ravagé par les démons, où les êtres les plus dangereux sont finalement les humains, mais pourtant ça marche, on s’attache aux protagonistes, on ne s’ennuie pas, et le temps passe plutôt vite.
En plus de cela, bien que ce soit une petite production, tout est géré avec talent, que ça soit le jeu des acteurs, la mise en scène, la photo, ou encore la bande-son, d’un mélancolique très efficace.
Clin d’œil volontaire ou non, l’über-vampire ressemble à s’y méprendre à Nomak, l’über-vampire de Blade 2 (crâne chauve, fringues de clodo…).
Pour conclure, les amateurs du genre seront aux anges, et ne pourront cacher la joie qu’ils auront de se rendre compte que l’industrie du cinéma (tout du moins indépendant) ne les a pas complètement oubliés. Les moins friands pourront toujours se laisser tenter, ne serait-ce que pour son atmosphère, son univers, et ses personnages, qui imposent un aspect western assez appréciable.
Mention spéciale pour le duo formé par et , tous deux inconnus au bataillon, si ce n’est Damici pour son second rôle dans In The Cut (et que l’on a pu voir aussi dans Mulberry Street). Ce dernier fait penser à Josh Brolin dans True Grit, et quant à Paolo il met à mal Jesse Eisenberg, grâce à un charisme et un aplomb qui le rendent vachement plus adulte et responsable que celui-ci.

[rating:8]

Stake Land Mr Méchant

En bref...

4


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



  • yves

    Bon film découvert grâce à vous, continuez !

  • spif

    salut m. méchant ! ce film est un pure réussite , une très bonne mise en scène avec des acteur très convainquant ! personnellement « Mulberry Street » est une très belle oeuvre aussi ! le réalisateur Jim Mickle a du talent !! faire un film avec des vampires dans l’univers des cliché des film de zombie était osé !!!!! a voir..! :angel:
    salut

Genre : Drame, Horreur, Science-fiction
Réalisation : Jim Mickle
Scénario : Nick Damici, Jim Mickle
Bande-originale : Jeff Grace
Durée : 98 min
Année de production : 2010
Sortie pays d'origine : 17/06/2011
Sortie française : nc
Certification US : R
Certification FR : nc
Budget : 650.000$
Box-Office : 33.245$
Production : Glass Eye Pix, Belladonna Productions, Off Hollywood Pictures
Récompenses : 2 victoires & 10 nominations.
Pays : États-Unis
Site Web : http://www.scareflix.net/stakesite.html
Langue originale : Anglais
Titre original : Stake Land
Distribution : Connor Paolo, Gregory Jones, Traci Hovel, Nick Damici
Synopsis : L’Amérique n'est plus qu'un chaos politique et économique depuis qu’une terrible épidémie s’y est propagée. Et pas des moindre, puisqu'il s'agit de vampirisme. C'est dans cet enfer sur terre que Martin, un adolescent, rencontre un chasseur de ces monstres aux dents pointues. Aidé de celui-ci et des rencontres qui jalonnent son périple, il se dirige vers le Canada, encore épargnée par l'épidémie. Encore faudra-t-il pouvoir échapper aux buveurs de sang et aux fanatiques religieux...
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Stake Land - Teaser VO

Loading the player...

Stake Land - Bande-annonce VF

Loading the player...
Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    33 Attack-on-Titan-Shingeki-no-kyojin-Zenpen-Teaser-Front Hellraiser-Judgment-Surgeon BD_PENNY-DREADFUL-SAISON-2
  • Derniers articles