Drame

Publié le 22 février 2011 | par Mr Méchant

5

V : Saison 1

Ils reviennent en paix, toujours.

(Date de sortie DVD/Bluray : 16 février 2011)


La première saison est arrivée à son terme il y a quelques semaines, la seconde vient de reprendre aux Etats-Unis, et il était donc nécessaire de revenir sur cette série et de faire un constat du bon, comme du moins bon.
Il faut bien l’avouer, cette première saison n’aura pas connu le même succès qu’aux States, la faute en revenant probablement à sa programmation en seconde partie de soirée, à l’inverse d’outre-atlantique où elle est diffusée en prime-time sur ABC.
La Terre voit de nouveaux arrivants débarquer, venus d’une autre planète, et avec tout un lot de bonnes intentions. Cependant un groupe de résistants, composé d’humains et d’aliens, connaissant la vérité, et qui mettront tout en oeuvre pour tenter de damer le pion à ces envahisseurs.
Erica Evans (), un agent du FBI, et membre de la résistance, devra jouer double jeu, son fils Tyler () étant du côté des aliens, et s’étant amouraché de Lisa (), la fille d’Anna (), la reine des aliens.


Dur pour les nostalgiques de constater à quel point la série imaginée par a été dénaturé. Pour raviver les mémoires, Kenneth l’avait dédié à la mémoire des résistants, passés, présents et futurs, mais surtout passés, la série ayant été une parabole constante à la seconde guerre mondiale. Symbole alien proche de la svastika, camps de concentrations, expériences sur les détenus, tout était référence à la Shoah. Ces considérations mises de côté, V était une excellente série, mélangeant habillement action, aventure, et des fois horreurs (combien de mère ont été traumatisé par le bébé qui tire sa langue de lézard après l’accouchement ?). Si ses effets peuvent paraître rétros, ils ne l’étaient en revanche pas à l’époque, et jamais dans une série on avait été autant impressionnés. Là où ça coince, c’est que les effets spéciaux de la nouvelle paraissent déjà dépassés, la faute à des incrustations très moyennes, des vaisseaux grossièrement superposés, de la pyrotechnie approximative et autres fautes laissant dubitatifs, dont le gris/blanc aseptisé des costumes aliens, enlevant beaucoup à leur style.
Néanmoins tout n’est pas négatif, car même si la série s’avère un peu trop simpliste, réussit à tenir en haleine grâce au double jeu mené par Erica qui mène un combat contre les aliens, tout en maintenant de bonnes relations avec eux pour protéger son fils. Rajoutons à cela l’interprétation de qui réussit avec brio à se montrer détestable, même si certains lui préféreront la diabolique Diana, interprétée par , qui fait d’ailleurs un retour dans la seconde saison.


Bref, ce nouveau V, malgré de gros défauts, est un remake libre plutôt correct et assez bien adapté pour coller à notre époque. Certes les puristes grinceront des dents par ci par là, mais il est plutôt bon de retrouver ces envahisseurs mangeurs de souris. Espérons simplement qu’à l’inverse de son ancêtre, cette série ne se termine pas au bout de la seconde saison avec un frustrant « to be continued… ».
Pour conclure, si vous avez aimé l’ancienne série, ou que vous êtes un nouveau venu, il y a fort à parier que vous vous laissiez porter par les tribulations de la Sixième Colonne, pour peu que vous soyez amateur de et d’invasions aliens, en particulier durant cette époque de manque de du genre.
Mention spéciale pour deux acteurs, et , qui sont deux béquilles supplémentaires à la série, et ce grâce à la conviction qu’ils ont dans leur rôle.

[rating:6.5]

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



  • Il traine depuis un moment chez moi, faudrait que je m’y mette mais j’avais choisi Fringe à l’époque et je ne regrette pas mon choix.

    • Fringe je peux vraiment pas. J’ai essayé une fois mais on dirait trop un X-Files sans imagination mélangé à Dawson 😕

      • Tout de suite la citation de Dawson parce qu’il y a Joshua, t’abuses…

        C’est vraiment excellent, certes au début on a la désagréable sensation d’un clone de X-Files mais à partir de la deuxième saison, la série prend son envol (surtout vu le cliffhanger de la saison 1 final).

        • Bah je pouvais pas piffrer Dawson à cause de Joshua, du coup forcément ça m’y refait penser. Et entre David Duchovny et un mec qui a une tronche d’alpaga j’ai fais mon choix 😆
          J’ai regardé vite fait et j’ai pas aimé. A la limite supporter un film avec un acteur que j’aime pas c’est possible, mais là j’ai trop horreur de lui pour supporter de mater toute la série. En plus je suis pas trop branché séries, du coup j’essaie de me restreindre à un certain nombre, sinon après c’est plus la peine t’as plus de temps pour toi. Et puis j’en ai marre de mater des séries qui se finissent jamais comme je voudrais (Nip/Tuck par exemple), c’est frustrant 😕

          • Lol, ce n’est pas faux. Perso, j’adore les séries donc j’essaie de les regarder. Même j’essaie aussi de restreindre pour éviter les merdes.

            Après si tu peux pas aimer Joshua, c’est clair que Fringe part avec un gros handicap. C’est vraiment dommage surtout pour le père fou aux pulsions frankeinstienne. .

Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    59 Last-Girl-Standing-fav-02 Frankenstein-Created-Bikers-Trailer Dredd
  • Derniers articles