Needlestick [2016]

LIRE LA CRITIQUE

Genre : Thriller
Réalisation : Steven Karageanes
Scénario : Steven Karageanes
Bande-originale : Harry Manfredini
Durée : nc
Année de production : 2016
Sortie pays d'origine : nc
Sortie française : nc
Certification US : nc
Certification FR : nc
Budget : nc
Box-Office : nc
Production : Decipher Entertainment, Royale Greenstone Entertainment, Mass Effect Productions
Récompenses : 1 victoire.
Pays : États-Unis
Site Web : nc
Langue originale : Anglais
Titre original : Needlestick
Distribution : Lance Henriksen, Harry Lennix, Jack Noseworthy, Michael Traynor
Synopsis : A desperate doctor locks down South Union Cardiac Hospital to keep the greatest discovery in human history to himself, while a young intern races to save a dying young dancer, his ex-girlfriend, and his best friend, and stop his mentor.
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Critique

Needlestick-TalkUne nouvelle bobine avec Lance Henriksen en tête d'affiche, et nous aurions tendance à foncer tête baissée, rien que pour le plaisir de retrouver cet acteur de renom et iconique dans le cinéma d'horreur/épouvante. Qui plus est, le voir dans la peau du méchant, un savant fou menant des expériences immorales, fait baver comme si l'on avait un nouveau Reanimator.
Hélas, et autant le dire tout de suite, ce film est un véritable bordel dans sa construction, son écriture brodant en prenant des éléments déjà vu maintes fois ailleurs, lui donnant plutôt des allures de Frankenstein désarticulé. Notre toubib a trouvé la solution de la vie éternelle, mais pour produire le remède nécessaire, doit extraire des enzymes présentes dans la chaire congelée d'une personne qui vient de mourir. Malheureusement pour lui, les morts accidentelles se produisant trop souvent, le directeur de l'hôpital (Harry Lennix, Matrix 2 & 3), et aussi complice, se retrouve obliger d'arrêter les frais. Jusqu'ici c'est cohérent, mais en réponse le toubib et son assistant (Jack Noseworthy, Event Horizon) verrouillent l'hôpital, bloquant personnel et patients, de quoi avoir beaucoup d'enzyme à extraire ! Pour faire le sale boulot, ils envoient leur sujet sur lequel ils font leurs expériences, devenu pour ainsi dire invincible. Ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'est que le gars est FURIEUSEMENT con et bute tout le monde.

needlestick-killerNon seulement l'ensemble n'a aucune crédibilité, mais essayez d'imaginer un slasher qui tue avec une seringue, on n'avait pas vu plus ennuyeux ! Il plante l'aiguille, appuie sur le piston, et ainsi de suite. Il n'y a guère qu'un passage mémorable, celui où on le verra perforer un oeil en gros plan, mais c'est très maigre pour sauver une oeuvre. D'autant plus regrettable que la bande-originale est composée par Harry Manfredini, expert dans le registre, notamment avec la saga Vendredi 13, mais qui comme le reste, manque d'inspiration.
Dommage car dans ce méli-mélo de n'importe quoi, on a quand même quelques bonnes idées, dont une sage-femme qui fait du MMA (Katie Savoy), et qui sera le rempart récurrent contre le tueur. Aussi, une jeune femme post-op après un tentative de suicide viendra ajouter un peu de consistance (Jordan Trovillion), bien que son parfait makeup simili-goth, alors qu'elle est entravée, fasse perdre un peu en crédibilité.
Needlestick ne convainc pas, que ça soit la forme ou le fond, ni l'histoire ni l'horreur ne valant plus qu'un téléfilm de moyenne gamme. Quelques soubresauts de créativité passent rapidement, mais cela ne l'empêchera pas de rejoindre la longue liste de slashers que l'on ne regarder qu'une fois puis qui passent le restant de leur existence dans leur boitier.

3/10

Auteur : Mr Méchant
Bio : Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.

Needlestick Official Trailer (2017)

Loading the player...
RETOUR EN HAUT

Dans le même genre...

 
RETOUR EN HAUT

Nous suivre

  • http://www.facebook.com/SlashersHouse
  • http://www.twitter.com/SlashersHouse
  • http://www.youtube.com/user/SlashersHouse

2015-2017 © Gillian Grant | Powered by DoorGets