Ciné

Publié le 16 juillet 2014 | par Mr Méchant

0

No Pain No Gain

nous étonnera toujours, enfin non peut-être pas « toujours » car c’est un grand mot, celui-ci ne nous ayant rien fourni de réellement bandant depuis son Armageddon. A l’inverse de Transformers le réalisateur en revient à un budget bien moindre (26 millions de dollars) et il nous prouve que malgré tout, même sans explosions en flux continu il est capable d’offrir un spectacle qui en fout plein la gueule, en plus d’être âprement crétin.
L’histoire de ce biopic est aussi débile qu’atypique, se centralisant sur des personnages hauts en couleurs, rendant le genre bien plus intéressant que le morne My Week with Marilyn et autres réalisations trop académiques. Ici on suit trois veaux gonflés aux stéroïdes qui n’ont qu’une seule ambition, s’en mettre plein les poches et vivre le rêve américain. Bay choisit donc à l’inverse de ses précédentes réalisations de se mettre du côté des méchants, et accessoirement, faire passer les flics pour une bande d’incompétents, surtout lorsque ceux-ci sont incapables d’arrêter des idiots notoires.
Pas déstabilisé par son budget, Bay enchaine les scènes d’action rondement menées aussi bien qu’il découpe le montage et sublime le tout par quelques effets bien trouvés (le ralenti sur la tronche de est hilarant, au point que l’on aurait presque aimé voir ce passage en 3D, sans oublier un incroyable plan-séquence lors de l’une de leurs tentatives d’arnaque). L’écriture et le choix des rôles sont également de choix, avec un génial en « cerveau » des opérations, renoue quant à lui avec son personnage idiot de Southland Tales, et pour finir , un sidekick black qui pour une fois n’est pas stéréotypé et agaçant comme peut l’être un Martin Lawrence, incarnant à lui-seul tous les effets secondaires des stéroïdes. , comme dit plus haut, est également de la partie, et après presque une décennie à nous avoir fait chier avec Monk, il redevient la belle petite salope qu’il était dans Men In Black, un rôle dans lequel il excelle toujours autant (ou plutôt à nouveau). Pour finir, Ed Harris vient apporter son nom prestigieux, mais malheureusement c’est à peu près tout ce qu’on lui a demandé, la narration se concentrant davantage sur le trio et laissant assez peu de place à l’enquête; dommage, car cela empêche une piste d’être davantage exploitée, à savoir la chasse à l’homme.
renoue, malheureusement temporairement (Transformers 4 arrive), avec un genre qui l’avait rendu célèbre, l’actioner puissant, drôle et jubilatoire. Au-delà de cela il réussit à rendre le genre biopic bien plus intéressant que ce que l’on peut voir en salles et cela grâce à une histoire abracadabrante et par moment érodant ça et là le drapeau américain, ce que jusqu’ici le réalisateur n’avait jamais fait.

No Pain No Gain Mr Méchant

En bref...

4


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Comédie, Policier, Drame
Réalisation : Michael Bay
Scénario : Christopher Markus, Stephen McFeely
Bande-originale : Steve Jablonsky
Durée : 129 min
Année de production : 2013
Sortie pays d'origine : 26/04/2013
Sortie française : 11/09/2013
Certification US : R
Certification FR : 12
Budget : 25.000.000$
Box-Office : 86.175.291$
Production : Paramount, De Line Pictures
Récompenses : 4 nominations.
Pays : États-Unis
Site Web : nc
Langue originale : Anglais
Titre original : Pain & Gain
Distribution : Mark Wahlberg, Dwayne Johnson, Anthony Mackie, Tony Shalhoub
Synopsis : Basé sur une histoire vraie et inspiré d'articles de presse parus dans le Miami New Times, Pain and gain suit les aventures criminelles du "Sun Gym gang". Composé de bodybuilders dopés aux anabolisants, le gang s'est rendu célèbre entre décembre 1999 et janvier 2000 par ses multiples vols, enlèvements et meurtres.
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong.
    Instagram token error.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    16 62 The-Herd-Front 2-Lava-2-Lantula-Team
  • Derniers articles