Ciné

Publié le 22 septembre 2013 | par Mr Méchant

0

Wolf Creek

Le second opus de Wolf Creek répand actuellement sa semence en salles et VOD et il était donc nécessaire de revenir sur l’épisode instigateur, véritable buzz-movie il y a presque dix ans (2005). Wolf Creek c’est quoi ? Et bien c’est une histoire comme l’on en a vues des centaines de fois, un groupe se paume en cambrousse et se fait traquer par un tueur adepte à la torture et au viol, le tout supposément basé sur des faits réels, alors que ça n’est pas le cas, ce qui rappelle inévitablement Massacre à la tronçonneuse. En somme on se retrouve devant de l’Ozploitation, un sous-genre cinématographique exploitant la phobie que peuvent provoquer les lieux inconnus, souvent désertiques, comme l’ ou le Texas (dans ce cas Texploitation). Certains réalisateurs comme Eli Roth tentent de déplacer l’action dans des lieux moins courants, comme en République Tchèque, ce qu’il a fait avec Hostel. D’autres, comme c’est le cas ici, préfèrent faire parler la nostalgie des années 80 et force est de constater que tout cela ne fonctionne plus, même avec la meilleure volonté du monde. Car de la volonté il y en a, que ça soit par le biais de , interprétant avec brio le maniaque, tout comme dans la somptueuse direction artistique qui renvoie directement au Razorback de Russell Mulcahy. Le réalisateur et scénariste prend également un grand soin de ses personnages en les dépeignant autant que possible, certainement pour les rendre plus réels et créer une plus grande empathie chez le spectateur, jusqu’à ce que celui-ci se rende compte que malgré lui son pied s’est mis à tapoter sur le sol, signe distinctif d’une chose: on se fait chier.
Il faut dire que Mclean a pris un gros risque, à savoir ne choisir que trois personnages, réduisant considérablement la joie que peuvent nous apporter éviscérations et autres executions sommaires (soyez prévenus, le plus gore que vous aurez est la brève vue de quelques doigts coupés). Chose encore une fois commune, les femmes ici sont fortes, étant livrées à elles-mêmes, l’homme du groupe étant attaché durant toute la bobine. Cela aurait été moins grave (la chose, pas les femmes) si celles-ci avaient été aussi malignes qu’Eliza Dushku dans Détour Mortel, mais si elles échouent dans leur entreprise ça n’est pas du fait du tueur, mais presque à chaque fois par leur bêtise, poussant le spectateur à s’exclamer par intervalles réguliers « mais pas par là débile ! ».
Wolf Creek, pas absolument mauvais, mais bourré de défauts, cherche en plus à se faire taper sur les doigts en arborant fièrement sur sa jaquette un « cruel, insoutenable, culte ». Cruel on ne dira pas le contraire, car cruel il est, mais en matière d’insoutenable ou culte il fait pâle figure, surtout face aux classiques du genre, qui l’ont à la fois créé et conclu par leur maestria. Effet non voulu mais pourtant detestable, il a ramené sur les devants de la scène l’Ozploitation, nous gavant de navets tous plus insupportables les uns que les autres, à l’image de The Gates of Hell, ce qui effectivement, est « insoutenable ».

Wolf Creek Mr Méchant

En bref...

2


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d'Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l'occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Horreur
Réalisation : Greg McLean
Scénario : Greg McLean
Bande-originale : Frank Tetaz
Durée : 99 min
Année de production : 2005
Sortie pays d'origine : 25/12/2005
Sortie française : 08/08/2006
Certification US : R
Certification FR : 16
Budget : 1.000.000$
Box-Office : 27.762.648$
Production : Dimension Films, Australian Film Finance Corporation, South Australian Film Corporation, 403 Productions, True Crime Channel
Récompenses : 3 victoires & 24 nominations.
Pays : Australie
Site Web : nc
Langue originale : Suédois, Anglais
Titre original : Wolf Creek
Distribution : John Jarratt, Cassandra Magrath, Kestie Morassi, Nathan Phillips
Synopsis : Trois jeunes randonneurs partent pour trois semaines de trekking dans le désert australien. Ils en profitent pour aller admirer Wolf Creek, un cratère causé par un météorite vieux de plusieurs milliers d'années. Cette nuit-là, ils retrouvent leur voiture en panne. Lorsque un autochtone leur propose de l'aide, ils se croient sauvés. Pourtant, le vrai cauchemar commence...
Voir la fiche IMDb
Metascore

Galerie photo


Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong.
    Instagram token error.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    3 Attack-on-Titan-Shingeki-no-kyojin-Zenpen-Teaser-Front The-Scopia-Effect-Trailer-Front Rampage-Bill
  • Derniers articles