Ciné

Publié le 4 septembre 2013 | par Mr Méchant

0

Wolfcop

Il y aura fallu pas mal de temps pour que ce tant attendu Wolfcop déboule sur support numérique, car pendant de nombreux mois il n’a été exploité en salles qu’au , faisant enfler une impatience insupportable.
Pourtant le film a un synopsis des plus téléphonés avec son inspecteur hirsute nommé Lou Garou et son titre qui ne fait pas dans la finesse et ne réserve aucune surprise. C’est aussi parfois dans les vieux pots usés qu’on fait les meilleures soupes et Wolfcop est de cet acabit là ! Bien que les films de loups-garous ne soient pas aussi nombreux à sortir que ceux de zombies ils reviennent doucement à la mode et Wolfcop est assurément la bobine à montrer si vous voulez convaincre votre auditoire. Mieux, à peine le festival fini le logo du second opus s’affiche pour vous prévenir que vous n’avez pas fini de vous marrer !
Il est assez rare que les métrages financés par crowdfuning soient réellement bons, en fait c’est souvent la sympathie qu’ils attirent qui créent une sorte d’indulgence chez le spectateur, or ici nous sommes réellement dans quelque chose d’excellent, hilarant, jubilant et gore à souhait, renouant avec brio avec l’esprit des références des années 80, bien que dans le même registre on lui préférera Bad Milo!. On pourra bien reprocher que la photographie fasse un peu matos semi-pro (faut pas oublier que le budget ne dépasse pas le million de dollars), mais on laisse de côté cette indigence tant le délire est immense et ininterrompu. On est même surpris par la qualité des effets-spéciaux animatroniques/cosmétiques pour une telle production indépendante. Les transformations sont bluffantes et non seulement, comme dit plus haut, c’est gore à souhait, mais en plus très bien foutu. Le duo à l’écran fait d’ailleurs des étincelles, avec d’un côté en flic bourru et de l’autre son sidekick, Jonathan Cherry, totalement allumé et désopilant.
Wolfcop, bien que révélant des faiblesses dues à son budget et lui donnant un visuel proche du téléfilm, réussit là où d’autres auraient échoué. Humour omniprésent, références amusantes, effets-spéciaux aux petits oignons et gore en pagaille, il se place parmi les références de la loup-garou. On attend le second avec impatience !

Wolfcop Mr Méchant

En bref...

3.5


Note visiteurs: 0 (0 votes)

Tags: , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Fan d’Uwe Boll et Paul W.S. Anderson. Aime à l’occasion oublier les nanars pour regarder du vrai cinéma comme celui de Robert Parrish, Franklin J. Schaffner ou Rudolph Maté, de la bonne sci-fi tu vois, pas du singe teubé.



Genre : Comédie, Horreur
Réalisation : Lowell Dean
Scénario : Lowell Dean
Bande-originale : nc
Durée : 79 min
Année de production : 2014
Sortie pays d'origine : 25/02/2015
Sortie française : 02/06/2015
Certification US : nc
Certification FR : nc
Budget : nc
Box-Office : nc
Production : Echolands Creative Group
Récompenses : 2 victoires & 1 nomination.
Pays : Canada
Site Web : http://www.facebook.com/WolfcopTheMovie
Langue originale : Anglais
Titre original : WolfCop
Distribution : Leo Fafard, Amy Matysio, Sarah Lind, Corinne Conley
Synopsis : Lou Garou est un flic alcoolique qui a pris pour habitude de se réveiller dans les endroits les plus improbables avec une sérieuse gueule de bois. Rien de très surprenant en fait, jusqu’au jour où les scènes de crimes sur lesquelles il est appelé à enquêter commencent à lui sembler bien familières. Il réalise en outre que sa vue, son ouïe et son flair, ou plus exactement son odorat, sont tout à coup décuplés. Ayant compris qu’il est atteint de lycanthropie galopante, Lou Garou va tenter de devenir un homme meilleur le jour alors qu’il est un animal la nuit.
Voir la fiche IMDb

Galerie photo


Revenir en-haut ↑
  • La vilaine pub

  • Notre Instagore

    Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.
  • Facebook

  • Vidéo du mois

  • Commentaires récents

  • Voilà ce qu’on aime…

    6 45 Finale-news-Front The-Funhouse-Massacre-Quinn
  • Derniers articles